Les citations automatiques… Tome 1

Je ne sais pas vous mais avec mes proches et mes amis, j’ai des références communes. C’est un peu la logique de la connivence et de la bonne entente amicale me direz-vous, (si, si je sais bien que vous alliez me le dire).
Ces références, ces citations sont souvent déclenchées automatiquement par un mot, une phrase, un contexte.
D’où cet article, aka Les citations automatiques Tome 1 (tu en déduis donc qu’il y aura un tome 2, évidemment parce qu’on va se dire « ah mais ouiiii y’a celle la aussi, et puis celle là… » une fois que l’article sera rédigé et publié, ÉVIDEMMENT).

Tiens en voilà une déjà… ÉVIDEMMENT… Et paf… déclenchement de la chanson de France Gall (je t’épargne le lien Youtube, tu es un petit lecteur responsable et autonome…)

En parlant de chanson, il y a cette merveille de la langue française qu’on appelle le verlan. Donc quand ma caille ou moi même sommes énervées, on dit qu’on est trop véner (wesh wesh yo, TMTC, on est des grosses cailleras…). Et bien quand l’une de nous dit « j’suis véner » l’autre chante automatiquement la parodie de maitre gims par le palmashow « Ca m’véner »

Quand l’une de nous est dubitative, on sort cette réplique de Podium où Poelvoorde fait semblant de ne pas connaitre « La nuit des sosies ». Pour ceux qui ne connaissent pas le film, je vous invite à le visionner (Attention, si tu n’aimes pas Claude François ou Julien Clerc, je t’invite à passer ton chemin…)

Toujours dans Podium, une autre référence, quand un truc ne va pas dans notre sens (genre, l’opérateur téléphonique qui coupe un appel au bout de 2h…), on utilise cette merveille de citation « Enculé d’Bécaud ! » et là il faut voir la scène parce que pour le coup, ils le répètent plusieurs fois et de plus en plus fort et donc tu imagines bien que … nous aussi !

Chapitre Disney (et je vais surement en oublier…)

Quand on doit y aller, « Simba c’est l’heure ! » Pour la petite anecdote, ma caille quand elle attendait son poussin, on avait convenu d’un code pour dire qu’elle partait accoucher. C’était justement « Simbaaa, C’est l’heure !!! » Et donc le jour de la naissance de mon fillot, elle m’a envoyé « Simbaaa, c’est peut être l’heure ! » et quelques minutes plus tard « Simbaaaa c’est l’heure !!! Ils me gardent ! »

Quand on dit le mot « bouffer » Automatisme : « Elle essaie de m’bouffer. » de Pumba.
Quand on se coince les cheveux, ou le pull ou quoi que ce soit d’autre… On sort le « Jafar j’suis coincééééé » de Iago.

Quand on a réussi un truc au top, on sort le « Sur une échelle de 1 à 10, tu vaux au moins 11 » de Iago qui imite Jafar.


Ou sinon encore…

Quand l’un de nous dit « C’est bien ! » avec un petit ton péremptoire  de maîtresse >> réplique automatique « Je suis fière de ton réussissement » C’est dans Les visiteurs Jacquouille qui dit à Jacquard « Tu es mon fillot, je t’aime, je suis fier de ton réussissement. »

Quand l’une de nous fait quelque chose d’ironiquement parfait, (faire tomber la tétine du biberon, ou accrocher son pull dans la poignée de porte par exemple…), on sort le « vingT sur vingT » (oui avec le T prononcé) d’Isabelle Nanty dans Le fabuleux destin d’Amélie Poulain.

Quand on prend l’apéro, ou quand on mange des galettes saucisses ou qu’on fait des burgers maison (en gros quand on a besoin de mettre de la SAUCE !) On sort ce bout de sketch de Florence Foresti et F.X. Demaison qui imite l’espagnol « Floronce, tu sais c’que ça veut dire Salsa en espagnol… SAUCE »

Quand la phrase « C’est normal » sort dans la conversation, avant c’était le « C’est normaaaaal » d’Anthony Kavanagh qui sortait. Mais maintenant, on sort « C’est normal en Russie. » Avec le ton chantant ou pas d’ailleurs. A dire vrai, pour un peu tout et n’importe quoi on la sort cette réplique. C’est un peu notre préférée du moment. Par exemple :
« Prends une veste, il fait froid. – C’est normal en Russiiiiiie »
« Oh zut y’a plus d’café. – C’est normal en Russiiiiiie. »
« Regarde cette poêle que j’ai trouvée chez Noz, l’étiquette est en russe. – C’est normal en Russiiiiiie »
« T’as vu ce trop beau manteau de mon fillot. Il a une capuche moumoute. – C’est normal en Russiiiiiie »
« Y’a plus d’vodka. – C’est normal en Russiiiiiie »

Bref, tu auras saisi. Nous sommes des jukebox à références. Si toi aussi tu as des références que tu partages avec tes potes, partage avec nous. Ça nous fera bien du plaisir.

Et puis, c’est nous, on est comme ça… « Nous ne voyons pas d’autre explication. »

Kaarotte

Publicités

Une réflexion sur “Les citations automatiques… Tome 1

  1. Ma contribution : mon petit neveu a des demandes toutes plus farfelues/onéreuses/impossibles à réaliser (au choix, voire les trois ensembles) les unes que les autres. Il ponctue les refus d’un « ça m’énerve » et on entonne tous « Ça m’énerve » d’Helmut Fritz… Ça nous fait rire, lui aussi…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s