ÉTÉ, vacances, gosses sans surveillance, toussa…

Globalement tout est dit dans le titre, ou presque.
Je suis en vacances, mais pas le chéri. Bon, on a de la chance de vivre sur un lieu de vacances, donc on va se promener à la plage, le soir quand il a fini le boulot. Mate un peu ça…

image

Anyway, on va sur un de nos plages habituelles, on mate les gens et on rigole des maillots, des parisiens, des mecs en combi en plein mois de juillet, des parisiens (ah j’ai déjà dit… mais y’en a beaucoup aussi, alors c’est trompeur !), de ceux qui se font surprendre par les vagues eeeeeet DES MOMES ! Que dis-je, des SALES MOMES !

On voit un papi et sa petite mamie, ils viennent promener leur chienne qui adore l’eau. Papi fait des allers-retours sur la plage pour guetter la petite chienne qui fait des longueurs, ça fait marrer toute la plage, c’est mignon.
Au bord de l’eau, une bande de mômes jette des galets. Bon déjà à la base le jet de cailloux/galets/objets dans l’eau juste pour le plaisir, et, SURTOUT, quand il y a des baigneurs, m’exaspère profondément.
Bon. D’accord, je ne suis pas l’ennemie d’un petit ricochet. Mais je fais ça quand il n’y a personne, ou loin très loin…

Une bande de mômes en brochette balance donc des galets à 10cm du chien, les plus jeunes essaient même de toucher la pauvre bête.
Sérieusement ? Et ils sont où les parents ? Derrière, à rigoler ou siroter des bières, ou les 2…
Mon chéri bouillonne et au bout d’un quart d’heure, il se lève et va engueuler les mômes. Les gamins ne disent plus rien, les parents encore moins. Et pas moins de 3 min plus tard, ils recommencent. Le pauvre petit papi ne voit déjà pas très bien où il marche, alors voir que les gamins essaient de couler son chien… Pensez-vous…
Cela finit par vraiment nous mettre à bout, cette fois c’est moi qui y vais et évidemment la sale ado de merde me répond qu’elle ne vise pas le chien, qu’elle ne l’a même pas touché. Je sens bien que c’est peine perdue, mais pour le principe je leur explique que s’ils touchent le chien à la tête, il va se noyer.
Apparemment, toute connexion cérébrale était interrompue. Ils m’ont regardée avec des yeux de veaux morts.

Dans un dernier geste, mon chéri a voulu leur balancer un énorme galet pour leur montrer ce que ça fait, et Ô surprise un des parents lui a jeté un sale oeil. En le voyant reposer l’énorme galet, petite pointe de déception, j’aurais bien voulu voir si les parents se seraient bougés…

Je me dis quand même que l’éducation, la vraie, la saine, n’est apparemment pas à la portée de tous.

Kaarotte  (⊙▂⊙✖ )

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s