Back to work

Les gens sont merveilleux. Je les love d’amour.
Retour au boulot signifie, retourner bosser (non sans dèc !!!) mais surtout retourner bosser avec DES GENS, croiser D’AUTRES GENS en y allant, devoir faire AVEC (ou sans…) PLEIN DE GENS !

T’arrives au boulot, même pas on te dit bonjour, direct on te dit « ouais euh y’a L. qui a besoin de te voir pour tes meubles là… MAINTENANT…
– Euh oui bonjour autre être humain de cette planète avec qui je suis obligée de converser… »

giphy-3

Je suis actuellement sur un dispositif de pré-rentrée, on a environ 25 gamins qui viennent au collège, faire des révisions le matin, et des activités sportives et artistiques l’après-midi. Un truc cool. C’est la 4ème année que je le fais. C’est une reprise en douceur, un autre contact avec les mômes, mais c’est pas le sujet de l’article.
Le responsable de la semaine a changé cette année. Les 3 autres années, je restais les après-midi pour filer un coup de main, de manière bénévole. Cette année, avec le décès de ma mère, j’ai décidé (ouais je suis une femme forte) de ne pas rester, ni le midi, ni les après-midi. Bref j’ai décidé de rester pour ce que je suis payée à faire, c’est à dire, mon boulot, le matin, until noon. POINT.

J’ai surtout décidé de prendre soin de moi, de me reposer (siestes de 2h TU SAIS.), de prendre du temps pour boucler la succession de ma mère au niveau administratif, et de faire des choses que j’aime, (couture, cuisine, voir des copines).
Bref ce midi, je suis rentrée énervée, parce que les gens prennent ton engagement et ton bénévolat pour argent comptant… Les gens s’habituent à ce que tu le fasses, ne comprennent pas que tu ne sois pas disponible. Quand tu leur dis « je suis fatiguée, ma mère est morte il y a 2 mois », on te regarde comme une bête curieuse, mi-effrayé, mi-dégouté.

giphy-5

Attention, je ne demande pas aux gens d’assumer à ma place.
Mais quand on te répond « ah bah oui c’est difficile émotionnellement… »

giphy-4

Si tu ne sais pas quoi dire, NE DIS RIEN. C’est pire que bien. Avec ma soeur, on est naze d’une fatigue qui ne se résout pas en 2 nuits de sommeil. Ca va se dissiper. Il faut juste se recentrer.

Un cercle est un carré, un carré est un cercle. iiiiiiiiooooooooonnnnnnnnn (Un indien dans la ville si tu n'as pas saisi la référence).

Bref tu rentres chez toi, énervée, en plus tu as appris une mauvaise nouvelle professionnelle avant de partir (mais qui a re-changé dans le cours de l’aprèm alors ça va…). Tu prends ton vélo et…. Tu manques de te faire shooter parce qu’une CONNASSE ne s’arrête pas au stop… Tu es à une roue de finir sur son capot. T’as envie de lui faire un gros finger, mais est-ce que ça sert vraiment à quelque chose ?

Bon, je suis rentrée à la maison en mode « petit bouledogue » comme dit mon chéri, qui a le don d’effacer ma mauvaise humeur avec sa bouille d’amour.
Je disais dans un autre article qu’il faut s’entourer de feel good people. C’est ça. C’est exactement ça.

Alors la journée est finie. Demain est un autre jour. Demain c’est marché, galettes saucisses, weeeeeeeeeee 😀

11889603_10153431833930255_1968925982301783098_n

Kaarotte

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s