Quand la prépa, va tout vaaaa

Ouais, bon. Il est temps de préparer la naissance. Préparation à l’accouchement, à l’accueil, au démoulage, tasse à café, chaise de jardin, c’est toi qui choisis, bonsoir mon chéri !

Donc je suis allée à mon premier cours. Je t’avoue franchement que je n’avais pas envie d’y aller. Hier soir déjà, j’étais pas super enjouée à l’idée d’y aller et encore moins à l’idée de me lever et devoir me préparer avant 9h…!
Non mais le lever avant 9h pour les femmes enceintes devrait être passible de fusillement. Non je ne mâche pas mes mots. Déjà qu’à la base, je fais partie de ces gens pour qui le syndrome encéphalo-rectal pré-9h est violent (si si j’ai une constatation médicale !), mais enceinte, avec le syndrome du neurone unique, bah, tu mets ton iPhone dans le frigo, puis tu le sors et tu le tartines de beurre avant de te fringuer en 2 secondes pour aller prendre ton bus. Bref. Je pars. Il fait beau. Chouette. J’aperçois du coin de la rue, une personne étalée sur le banc de l’arrêt de bus (les jambes qui prennent tout le banc en métal… pour éviter que quelqu’un ne s’assoit surement…) Je crois reconnaître mon ancienne voisine psychotique, celle du rez-de-chaussée de l’immeuble. {Oui parce qu’on a eu la bonne idée de déménager à 50 mètres de notre ancien chez nous ! ahahah}. Je m’approche de l’arrêt. La grossesse m’a enlevé quelques neurones mais pas ma vue d’aigle. C’est bien la folle du Rdch…

giphy-15

Je ne m’approche pas et ne m’avance surtout pas vers elle pour lui ne pas lui dire bonjour, ni avoir une quelconque interaction avec elle. Ouais c’est moche, mon père ne m’a pas élevée comme ça, mais mon frère pourra témoigner que les conversations avec elle de bon matin sont vraiment TRES spéciales… Elle se lève et s’approche de moi, très flippante, me détaille des pieds à la tête, se rassoit. Je fais celle qui n’a rien vu. Les bus des 2 lignes arrivent, elle ne prend pas le même que moi. OUFTI ! J’ai eu chaud.

giphy-16

Bon. J’arrive à l’hôpital. 20min avant, comme demandé dans le protocole des rdv à l’hôpital.
9h10 pour 9h30 donc. Je suis la première, j’ai ma petite fiche de circulation, 3ème porte à gauche, les toilettes si vous voulez. Ouais, tiens c’est pas une mauvaise idée le pipi préventif. Bref. J’attends. Une nana vient me rejoindre puis 2 puis 7 autres. Il est 9h40 et 8 femmes enceintes attendent DEBOUT dans le couloir où il n’y a aucun siège (bah non c’est un couloir), ni de banc, à peine de quoi s’adosser. Ils sont au courant qu’on est minimum enceintes de 7 mois ou bien ils prévoient d’augmenter leur taux de préma ? Je ne dis pas qu’on est en sucre hein mais sérieusement… Faire attendre 8 femmes enceintes près d’une demi-heure, debout. Bien joué les gars, nan vraiment.
La sage-femme arrive avec presqu’un quart d’heure de retard, pas d’excuse, une vague blague sur le fait que les gens vont croire qu’il n’y a plus de place pour accoucher ou je ne sais pas quoi, j’ai pas vraiment écouté…

Je passe sur les nunuches cucul-la-pral qui arrivent en jupette blanche à volants alors que c’est tenue décontractée demandée sur la convocation.
Le cours dure 2h, on a passé 1h30 à se présenter, à dire ce qu’on souhaitait pour notre accouchement, péridurale ou pas etc… La sage-femme est nettement remontée dans mon estime lorsqu’elle a parlé de « démoulage ». oui oui, en ces termes. Donc là, les cucul-la-pralines ont pu aller se rhabiller.

Pêle-mêle, il y avait : celle qui va accoucher pour la 3ème fois n’est pas plus avancée que nous, la babos de mellionec, (ça c’est le bled de par chez nous, où ils font du fromage de chèvre et où ils tricotent des pulls avec la laine des biquettes…), celle qui est méga stressée, le père complètement en panique parce qu’il n’a pas fini de peindre la chambre,  celle qui est vénère parce quelle ne peut plus faire de moto ni fumer des clopes, celle dont le compagnon est parti en Martinique et qui gère toute seule la construction de leur maison, celle dont je ne me souviens pas, celle qui a chialé dès le premier cours et moi. Ahah.
Comme c’est une prépa intitulée sophrologie, on a fini par une demi heure de relaxation et ça j’avoue que c’était pas mal du tout.

Ah si, tu vas rire, sur les 8, je suis la dernière prévue pour accoucher et… je suis celle qui a le plus gros bide !!! Y compris celle avec un bébé prévu pour 4kg

AHAH. (<– au cas où t’aurais pas compris, c’est un rire jaune…)

giphy-17

Bref, j’ai commencé ma prépa accouchement.

*Kaarotte-en-phase-pré-démoulage*

Publicités

2 réflexions sur “Quand la prépa, va tout vaaaa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s