Love your -f*cking- self

En quelques jours, j’ai eu plusieurs « signes » qui annonçaient cet article. D’abord ma chouchoum qui envoie une petite carte à ma nenette pour quand elle sera plus grande. Carte qui contient des petites phrases tellement vraies comme :

  • Aie confiance en toi, tu es et tu seras toujours belle.
  • La beauté c’est ce que tu dégages, ne te cache pas derrière trop de maquillage ou des couleurs de cheveux différentes toutes les semaines.

Ces petites phrases donc et ce graf partagé par une amie anglaise sur Facebook  :

somany

Du coup, ça a résonné un peu. D’abord l’article sur le lâcher prise, puis celui-ci. Articles finalement tout à fait liés.

C’est compliqué. La génération de nos parents a souffert de celle des leurs qui n’exprimaient pas leurs sentiments, leur gratitude ou leur fierté. A croire que nos parents qui n’ont pas appris de leurs parents, n’ont pas eu envie de le faire non plus avec nous. « Les gosses ça s’élève tout seul. » Eh bah non !
Arrive donc notre génération, qui ne sait pas si elle fait bien, ni ce qu’elle fait bien. L’amour filial est remis en question. Nos parents partaient du principe que ça va de soi. Oui. Mais ça va mieux en le disant. (D’ailleurs par rapport à ma mère, ça ne va pas de soi du tout, du tout. Mais ce sera surement l’objet d’un autre article.)

Avec ma chouchoum, on a eu sensiblement les mêmes parents (papa militaire peu préoccupé par le fonctionnement filial et mère dysfonctionnelle, au foyer (et je n’associe pas les 2 du tout !)). On aurait bien aimé que nos mères nous apprennent à nous coiffer, nous maquiller, nous aimer en somme ! A croire qu’elles étaient bien contentes qu’on se fringue comme des sacs à patate et qu’on ressemble à des tromblons. Jalousie. C’est moche d’être jalouse de son enfant. Il faut vraiment avoir une case en moins pour être jalouse de sa fille. Quand on revoit les photos, « rooooh t’as vu ta coupe de cheveux…??? » Ouais, j’ai vu. J’ai subi. C’était elle qui me coupait les cheveux…
Bref, nous voilà arrivées à l’âge adulte. Sans vraiment de repère sur l’égo et l’estime de soi. Et comme le dit le graf au dessus, éducation parentale ou scolaire, personne ne nous apprend à nous aimer. Pourtant ça me semble la base. Ça et l’empathie.

Tu t’en prends plein les dents en fait. Comme tu ne sais pas t’aimer, tu n’arrives pas à aimer tout court. Ou mal. Alors ça va, on s’en est sorti mais à quel prix. J’ai commencé à aimer mon corps et ma personnalité il y a quelques années seulement. Et quand je dis quelques années, c’est pas plus de 3/4 hein ! Quand la résilience post adolescence a vraiment fait son effet je pense. J’y reviendrai.

Je ne veux pas que ma fille grandisse avec l’idée qu’elle est moche ou qu’elle ne vaut rien, surtout à nos yeux. Je ne veux pas qu’elle devienne vaniteuse mais sincèrement je préfère une nenette fière et sûre d’elle (au moins un peu) plutôt que ce que j’ai vécu d’angoisses et de maux de ventre tellement je n’étais pas sûre de moi. Elle fera ses expériences et se loupera surement sur des trucs mineurs mais une fois qu’elle se sera gaufrée je serai là pour la rassurer. Je ferai surement des erreurs, mais celle là, non. J’ai trop souffert qu’on ne me dise pas qu’on m’aime en grandissant pour infliger la même souffrance à ma petite nenette. Elle n’a pas encore 2 mois et je lui ai déjà dit que je l’aime et qu’elle est belle plus de fois que je ne l’aurai entendu dans toute ma vie (c’est pas compliqué, mes parents ne me l’ont jamais dit, ça se compte vite hein !).

Ce qui me redonne confiance en l’humain, c’est qu’on peut enrayer un phénomène, on peut faire autrement.

*Kaarotte-philosophe*

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s