J’ai hésité un moment avant de rédiger cet article. Je ne savais pas si j’étais entièrement dans le vrai et avant d’asséner des vérités, enfin plutôt ma vérité, j’aime autant prendre du recul. Sauf que là ça m’énervait de plus en plus. Je n’arrivais pas à prendre le recul nécessaire sans monter dans les tours. Je tourne en boucle depuis Noël. J’ai eu besoin d’avoir l’avis des copines. Et finalement en en discutant avec les-dites copines, (plusieurs, et des biens !) je me rends compte que ce n’est pas moi qui pense de travers.
Alors go ! Je partage avec vous.

Globalement les gens malfaisants, poisons, nocifs, tu les évites. Naturellement, tu as un instinct de protection et de défiance envers l’autre, celui qui peut te vouloir du mal (sauf quand ce sont des manipulateurs #perversnarcissique mais ceci fera sûrement l’objet d’un autre article). Moi je suis plutôt sociable, j’ai le contact humain facile. Ça ne me dérange pas d’engager la conversation avec le voisin de salle d’attente. Après, il n’y a pas d’obligation de leur parler à ces gens. Si tu tombes sur un connard, tu passes ton chemin. Ton ex était un con, tu l’enregistres sous « ne pas repondre » et tu bloques son numéro (2 précautions valent mieux qu’une).

Mais quand ce sont certains de tes proches qui sont des connards ? Tu fais comment ? Tu ne peux pas vraiment passer ton chemin. Elle est écrite où l’obligation sociale de se faire du mal ? Il y a un livre ? Un code de conduite ? Le grand bouquin de « tiens fouette-toi ça fait circuler le sang » ?

Pourquoi traiter différemment ses parents s’ils nous font du mal comme un quidam lambda ? Le quidam, on l’aurait éjecté de notre vie bien vite avec la belle étiquette de connard collée sur le front s’il nous avait fait le quart du dixième du mal que les parents nous font parfois. Alors que quand c’est ton paternel tu hésites à le faire. Tu te dis que « Ça se fait pas »…

Parce que ça se fait d’imposer ton mode de vie, tes choix, ton opinion sous prétexte que tu es LE parent ? Sans écouter celle de ton/tes enfant(s) ça va sans dire…
Évidemment c’est ton pere / ta mère, tu te dis que tu es obligée de fonctionner avec son caractère et sa façon d’être. C’est vrai. Que tu n’en as qu’un. Oui. C’est vrai aussi. Mais tu n’es pas obligée de te l’imposer comme une croix à porter.

Quand ça fait 15 ans (Ouais ça a réellement fait 15 ans cette année happy birthday mon frère et ma soeur !!) que tes Noëls sont pourris parce que tes parents se sont séparés le lendemain de Noël. Quand ça fait 15 ans que tous les ans tu te dis « allez cette année ça va être génial, que tu fais mille cadeaux, que tu personnalises, que tu t’arranges pour que tout le monde ait LE truc qu’il/elle voulait… Et que tu te retrouves avec une machine à bracelets brésiliens… #salutjai9ans #jesuisbraceletbresilien

Tout ça parce qu’on t’a vue en faire un à ta soeur 2 mois plus tôt et que « non moi je ne regarde jamais les listes d’idées cadeaux parce que j’ai toujours des idées, je CONNAIS les gens ». Ah ouais tu veux dire comme cette année ? Quand tu as eu l’idée de ne pas faire de cadeaux par exemple ? Salut les gens, je vous présente ma belle-mère et sa logique de ouf.

Alors oui je sais c’est pas bien de se plaindre, il y a des gens qui passent Noël seuls, tristes, sans cadeaux . Bah franchement, passer noel rien que la fratrie et les amoureux/ses et se faire plaisir avec une bonne bouffe et de la rigolade, ou passer Noël en « famille » et chialer pendant 2 jours et traîner une colère et une rancoeur pendant un mois… Le choix va être vite fait.

Je crois que je me suis encore trop investie (et pas que dans mes cadeaux) cette année. Même sans budget (because on prend un congé parental pour élever notre petite fille donc on met un maximum de côté avant le congé, logique; enfin tu le sais petit lecteur parce que tu as lu article sur mes cadeaux de Noël) j’ai réussi à en faire plus qu’eux…

Je suis donc totalement écœurée.

Et attention ne vois pas là la complainte d’une petite fille pourrie gâtée petit lecteur. Dans les trucs qui me feraient plaisir en ce moment, il y a des cartes plastiques pour ma lightbox à 9€. Je ne crois pas éclater le budget avec 9€. Mais ce n’est pas d’argent dont je veux parler. On sait bien que l’amour ne s’achète pas avec des cadeaux, ni de l’argent. Je pars du principe que quand tu aimes les gens c’est facile de savoir ce qui leur fait plaisir parce que tu les écoutes, tu notes même en scred dans ton téléphone pour ne pas oublier, ou tout bêtement tu leur demandes ce qui leur ferait plaisir…

L’idée c’est bien ça. Que la personne à qui tu offres le cadeau soit contente.

Et puis cette année à la limite, puisqu’ils n’avaient soit disant « pas d’argent à mettre dans les cadeaux » (je l’ai appris une semaine après Noël de manière détournée), eh bah on affiche la couleur AVANT. Personne ne fait de cadeaux mais on passe un super moment ensemble. Non seulement il n’y avait pas de cadeaux mais en plus il n’y a pas eu non plus de bons moments. Même pas une partie de dominos ou un jeu de cartes…

Alors certes, je ne buvais pas parce que j’allaitais (les fêtes familiales passent quand même mieux quand tout le monde à picolé un ptit coup. Il faut avouer qu’un montbasillac, un jurançon ou un petit coteau a un effet embellisseur sur le rire de la belle-mère), mais en plus de ça, on ne m’avait même pas prévu un jus de fruit ou un coca…

Ma soeur se fait traiter de diva parce qu’elle mange sans gluten et qu’il lui faut un purée sans moutarde ! (Elle est intolérante ALLO !). 1) d’où tu mets de la moutarde dans ta puree Et de 2) pourquoi tu ne fais pas quelque chose que tout le monde puisse manger ?

Ah mais jai la reponse à ces questions : 1) parce qu’elle a mauvais goût Et 2) Ah bah parce qu’ils sont égoïstes !!! Ils veulent se faire plaisir à eux avant tout. Mais les 364 autres jours ne servent-ils pas à ça ? J’ai envie de te dire que ok si vous ne vouliez pas qu’on vienne fallait le dire !!!

Et bien détrompe toi petit lecteur… il paraît même qu’on ne vient pas assez souvent et que c’est limite s’ils ne regrettent pas d’avoir acheté une maison aussi grande parce que bon y’a personne à venir les voir… voilà quoi ! Ma chouchoum qui me dit « C’est énervant cette attitude de ne pas se bouger et d’attendre que les autres viennent. Genre y’a que toi qui as de la tune à dépenser en essence ou en train. »

Bah ouais. On ne veut pas de vous mais il faut que ce soit vous qui veniez…

Tu le sens arriver le paradoxe petit lecteur ?! On fait tout notre possible pour être débarrassés des derniers enfants encore en étude maiiiiis on leur reproche bien comme il faut de ne pas venir nous voir.

Alors là, il faut qu’on debriefe. Mon père m’a dit une fois que c’étaient les enfants qui viennent chez les parents, pas l’inverse. Ah ouais ? C’est écrit où ? Y’a une règle ? Mais quand ta femme, ça la fait chier de nous avoir chez elle on fait comment ? Ils ont dit à mon frère que la raison pour laquelle ils ne venaient pas chez nous c’est parce qu’ils ne voulaient pas « s’incruster »… T’as raison… Ce sont les tâches qui s’incrustent. Vaut peut être mieux pas en fait.

Là ça veut dire qu’ils ne savent pas qui tu es. Une fois une copine avait dit « Chez Caro c’est la maison du bonheur ». Un chat qui passe je le ramasse. T’as qu’à demander au Tyran ou à ma Caille, elles te diront leur ressenti sur l’accueil ici. J’adore avoir tout mon petit monde avec moi, faire à manger. Voir les gens heureux, avoir des fou-rires avec des vidéos débiles, faire des gâteaux avec mon fillot, arriver en courant de la cuisine parce que tu entends que quelqu’un raconte un truc drôle et te marrer avec tout le monde… Bref la vie quoi.

Résultat. On m’a pourri le premier Noel de mon bébé mais comme a dit ma soeur « Alix heureusement ne s’en souviendra pas ».

C’est ça. Heureusement qu’elle ne se souviendra pas des larmes de tristesse de sa maman. C’est con à dire, ma mère a fait beaucoup d’erreurs, je n’ai pas que de bons souvenirs avec elle mais avec elle Noël c’était Noël.

À chaque Noël qui revient, c’est mon âme d’enfant qui résonne. J’aime les lumières, les chants de Noël, les pâtisseries, la décoration du sapin et de la maison. Et chaque année, j’y crois fort. C’est la déception générée par l’ascenseur émotionnel qui s’échappe au travers de ces larmes.

C’est donc décidé. Noël ne sera plus cette obligation de simulacre de fête familiale et surtout Noël ne sera plus synonyme de larmes de déception.

« Mais tu comprends pour moi Noël, c’est la famille et tous les ans ils gâchent tout. » C’est ce que j’ai dit à mon chéri entre deux sanglots.

Je l’entends me repondre tout bas en me serrant dans ses bras : « Mais maintenant on est une famille nous. » ❤

Alors c’est décidé.

J’entendrai des rires enrobés de farines de sablés de noel que je ferai avec ma nenette. Je guetterai les milliers de paillettes dans ses yeux quand elle verra les cadeaux au pied du sapin. On rigolera à jouer avec elle toute la matinée de Noël et tant pis si on est encore en pyj à midi et que le déjeuner n’est pas prêt avant 14h. C’est bien de respecter les traditions. Mais c’est surtout bien de transmettre et partager de l’amour, des rires et de la joie.

*Kaarotte qui vous souhaite d’avance un Joyeux Noël 2017*

Publicités

2 réflexions sur “

  1. Il était temps qu’Alix arrive. Vous avez beaucoup de Noël à venir et de souvenirs à créer, des étoiles à faire briller dans vos yeux. Te voilà désormais au sein d’une famille que tu as désirée et que tu sais chérir. Vivement noël prochain que la magie revienne 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s