Les nichons c’est bien, le mange solide c’est bien aussi !

Roh le titre méga racoleur ! 😀

Notre petite nenette est diversifiée depuis ses 5mois. On introduit au fur et à mesure. Au début en guettant les réactions et puis maintenant de manière moins angoissée, puisque presque tout passe (sauf le poisson, comme papa !)

Maintenant qu’elle a 9 mois, on peut commencer à manger du solide en morceaux, même si elle n’a pas encore un seul chicot !! Elle a le réflexe de mâcher entre ses gencives.

Alors pendant un temps (depuis ses 6 mois à peu près) les morceaux de fruits, le pain etc on lui donnait dans des grignoteuses. Kesséssé ?

C’est ça :

C’est très très bien ça madame (ou monsieur, je ne suis pas sexiste !) Avec ça, tu évites les risques de fausse route. Le bébé mâchouille la tétine percée et « dissout » l’aliment avec sa salive. Au final, c’est top pour découvrir des nouveaux gouts.

En revanche, ne te fais pas avoir petit lecteur. Les sites spécialisés pour bébé te vendent ça un bon 10 balles (avec les frais de 🐷 ) alors que tu les trouves à moins d’1€ sur aliexpress. Je suis pour le commerce local / français etc quand ces commerçants se fournissent également localement ou font fonctionner les petites entreprises locales. Mais quand en toutes lettres tu vois « importé de Chine » sur un site bio pour bébé etc … Je dis non !
Bref… revenons à nos 🐑 🐑 🐑 !

Donc il y a quelques semaines, Alix nous a fait comprendre qu’elle ne voulait plus de la grignoteuse (en la faisant tomber de manière répétée sur le sol et en la lançant sur la table. ÇA VA, C’EST BON, ON A COMPRIS !). On a donc démarré l’aventure du « c’est quoi ça ? Je veux gouter. » Asperges, haricots, pain, fromages divers et variés… [Genre de l’époisse, du comté, et autres choses hyper fortes en goût que mademoiselle adore !]

Elle grandit, elle va être gardée en septembre ! Oh mon petit baybay 😭

Comme elle sera chez la nounou (ouais on en a trouvé une topissime, je vous raconte ça bientôt), mais que je l’allaite encore, je me suis posé la question par rapport au remplacement de la tétée du gouter par un yaourt. Et en même temps, j’ai réfléchi aussi à l’introduction de biscuits… Je ne voulais pas faire ça à l’arrache, donc j’ai commencé par le yaourt depuis le mois de juin (3 mois de yaourt au gouter, ça devrait le faire niveau transition !)

J’ai sondé les copines (Oh c’est sale…) ma Caille et Nadège, pour ne pas les nommer, par rapport aux gâteaux.

HEY MEUF ? Tu te souviens quand est ce que t’as commencé les biscuits type boudoir avec Aaron / avec Agathe et Olympe ?
Ma Caille : Pédutou.
Nadège : Je ne sais plus… Mais elles n’avaient pas de dents… 6 / 8 mois je dirais ?

En fait la vraie question pour moi, c’était le sucre. Je ne fais pas une fixette dessus, mais le sucre et les enfants ça ne fait globalement pas bon ménage… Ouais donc si je fais un peu une fixette…
Et puis, sachant que depuis qu’on l’a diversifiée Alix n’a mangé que du fait maison, j’aimerais repousser au plus tard l’introduction de produits très industrialisés.
Ouais j’ai même fait mes yaourts !! Bon elle mange surtout des yaourts du commerce, parce que j’alterne les produits laitiers de vache et de brebis et pour l’instant je ne suis pas une experte non plus ! Mais une chose est sure, je ne veux pas lui donner tout de suite les desserts lactés spéciaux bébé, il y a 10g de sucre pour 100g de produit, donc par pot !!!

Alors, ça + des gâteaux du commerce bourrés de conservateurs…

no.gif
Du coup, en en discutant avec les filles toujours, Nadège m’a dit cette chose qui m’a décomplexée. Ses filles mangent du sucre mais en quantité raisonnable et « contrôlée ».
Je me suis dit qu’au final, si j’essayais de faire les gâteaux d’Alix… Je saurai combien il y a de sucre dedans. Et surtout QUEL SUCRE ! Parce que bon, le sucre blanc hyper raffiné industriel de ouf, etc… No way baby (ouais nan je ne vais pas pousser le vice jusqu’à remettre le même GIF qu’au dessus.)
De toute façon pour mes pâtisseries, je prends minimum du sucre de canne de la Réunion. (Si si la famille.)

Alors je me suis mise en quête de recettes peu sucrées, ou auxquelles j’ôterais du sucre pour faire ma petite tambouille.

Et vous savez quoi ? Alix adore !!!

alix-gateau

… et Etienne aussi !!
« Ils sont très très bons ces gâteaux. »
Comprenez :

« Tu m’en ramènerais bien un de la cuisine s’il te plait mon amour ? »

caro-etienne-food.png

Bref, je vous fait un article spécial recettes pour demain ?! 😀 Allez ! c’est pour moi, c’est cadeau !

*Chef-Kaarotte*

Publicités

La fatigue

Ce fléau qui te met un stop.
Depuis le décès de ma mère, je suis fatiguée.
Fatiguée d’écrire, de lire, de faire des choses qui me faisaient plaisir comme regarder un bon film ou une série sans rien faire d’autre à coté.

Etrangement, je suis fatiguée, mais j’ai besoin de me remplir le cerveau de plein de choses pour ne pas (trop) penser.
J’ai des difficultés à me poser le soir et ne rien faire. Même au moment du coucher. Résultat je ne m’endors plus.
Depuis que je suis en congé parental, j’ai coupé la télé en journée (non pas que je la regardais beaucoup, mais les copines enceintes, ou qui l’ont été savent qu’à un certain stade il n’y a plus qu’elle comme compagnie pour faire passer le temps…).
Ça me rappelait trop ma mère qui donnait tout son temps de cerveau disponible à sa déesse cathodique négligeant son rôle de mère.
Ne pas avoir de « bruit » non sollicité en journée est salvateur. Pour autant, ça ne m’aide pas à me reposer. La fatigue physique est là, le corps (et ses carences) a du mal à suivre. Mais c’est surtout la fatigue morale qui est lancinante. C’est elle la responsable des coups de mou.
Donner du temps, de l’énergie aux plus proches et au final, encore et toujours être déçue. Pour en avoir discuté avec Marie (ma keupine de touitteur si vous avez suivi !!) (coucou Marie) et avec ma chouchoum (cucu Chuchuuuuum !) :

  • oui ça passera
  • oui c’est l’être humain
  • oui on peut pallier ces moments par pas mal de choses.

 

pills

 

Alcool, médocs et allaitement ne font pas bon ménage. Je n’ai jamais été tellement portée sur les pétards. Je devrais peut être commencer… Il parait que ça détend.

Bref. Je n’aime pas déplacer un problème.

D’ailleurs, en parlant de « problème ». Je me dis quand même qu’irrémédiablement, si on ne prend pas les choses à bras le corps, rien n’avance.

ippon

Alors ouais je suis un peu radicale comme fille. A crever des abcès et à être beaucoup dans l’extrême mais au final évacuer tout ce qu’on ressasse ne peut être que bénéfique à mon cerveau.

Alors, fatiguée ou non, je me suis remise à la course. Les endorphines sécrétées pendant l’effort physique sont salvatrices. En général, ça me détend, c’est de la bonne fatigue pour s’endormir. Mieux encore, quand j’ai quelque chose qui me tracasse, je pars avec dans un coin de ma tête et au fur et à mesure où je cours, je trouve des solutions auxquelles je n’avais pas pensé.
Mes prises de poids récentes ou moins récentes sont liées au stress et à la fatigue. Les surrénales s’affolent et la Kaarotte mange comme 15.
Ça suffit de manger pour compenser ! Il va falloir se remettre en forme ma p’tite dame !

Bon. Je vous laisse, je file à la douche. La séance de course était bonne ce soir 🙂

*Kaarotte-road-runner*

 

Profite bien, ça passe trop vite !

Ouais, je sais. Je vous ai manqué. Mais la Kaarotte qui râle is back !

Pourquoi est ce que les gens se sentent obligés de dire tout le temps, à toutes les nouvelles mamans de bien profiter parce que ça passe trop vite.
Sous des discours faussement bienveillants se cachent :

  1. de la jalousie
  2. au mieux, de l’envie
  3. de la connerie ?

Bon je m’arrête là. La liste serait longue au final. Non mais sérieusement ? Vous pensez qu’on n’a pas de frères et soeurs? Qu’on ne voit pas les enfants de nos copains ?
Vous pensez que jusqu’au moment de devenir parents, on ne savait pas que le temps passe. Evidemment, vous allez me dire que non, c’est pas méchant, c’est surtout qu’on ne « les voit pas grandir ».
Je vous répondrai que si justement. On voit tous les jours leurs progrès, leur indépendance, leur gain d’autonomie. Et honnêtement je trouve ça génial.

J’ai entendu récemment, « ahahahah ça va bientôt trotter… fini les moments cool ». NON MAIS VRAIMENT MEUF ??? C’est à dire que tu voudrais quoi au final ? Que je souhaite que ma fille ne marche jamais pour pouvoir chiller sur mon smartphone, OKLM sur mon canap ?
chill.gif

 

Tu crois vraiment que faire des enfants était une bonne idée si tu ne veux pas t’en occuper ?

Et puis sincèrement, c’est quoi cette injonction à profiter ? Comme si on allait faire un enfant, le porter, passer par l’accouchement, le post partum pour finalement se dire « oh non, j’ai pas envie de profiter… »

nah

Et puis, franchement, c’est chouette, un petit être qui grandit. Finalement, chaque étape est chouette, drôle, inquiétante… Bref interessante quoi !
Récemment j’ai eu le droit à « Ah elle est cool ??? Ah bah tu verras, enfant cool, ado chiant et enfant chiant ado cool… »  #lieuxcommun

Nan mais les gars, elle a 8mois!! Je sais que ça passe vite hein (cf le paragraphe au dessus, référence interne à l’article, TMTC 😉  ) M’enfin d’ici à ce qu’elle ait 13 ans, on va vivre 2/3 trucs quand même non ?
Spéciale dédicace à Nadège : #lesgenssontcons
Et même si c’est vrai ?
C’est utile de dire ça à une jeune maman ?
Et si ça ne se vérifie pas ?
Et si c’était juste pour faire chier le monde ?
D’où viennent ces odeurs ?
Que faire ?

(pardon je m’égare…)

Pour en avoir discuté avec les copines (coucou le Tyran, coucou ma Caille, coucou Nadège, bref coucou les copines…), l’impression qui en ressort est que quand on est heureux, que tout se passe bien, que ton / tes enfants (ouais y’en a ici qui les font 2 par 2 pour aller plus vite #gémellitémonamour), dans le fond, ça fait chier les gens. Ca doit être humain de kiffer la merdasse chez les autres et d’aimer la remuer surement.

Ma théorie est la suivante :

Les gens s’ennuient tellement dans leur petite vie (de merde) il faut que ça aille mal chez les autres. « Ah ouais ? Tout va bien ? Oh bah ça va pas durer ! »
Pourquoi ressentez-vous le besoin d’être à ce point anxiogène, les gens ?

why.gif

Non et puis, et loin de moi l’idée de vous donner un quelconque conseil de bonheur (je travaille au mien quotidiennement et je ne suis pas prof de bonheur encore.) Si vous êtes malheureux, essayez de faire changer les choses de votre côté. Pourquoi toujours essayer à tout prix de plomber les autres ? C’est pour faire en sorte qu’ils soient plus malheureux que vous comme ça votre petite vie médiocre parait plus reluisante à côté ?

Je ne comprends pas, je n’ai jamais compris et je crois que je ne veux même pas chercher à comprendre en fait.

understand.gif

Ca rejoint tout à fait les gens qui te donnent des conseils alors que tu n’as rien demandé. Quand les gens t’apportent un problème, te demandent ton avis et échangent avec toi, OK. Pas de souci.
Mais quand la personne en face de toi ne t’a rien demandé. Déduis-en qu’elle ne veut rien de particulier.

Enfin bref, tout ça pour vous dire que l’été arrive. Profitez bien… ça passe trop vite.

summer-winter.gif

 

*Kaarotte-grinçante*

 

Aurélie

Il y a quelques temps (pas du tout envie de compter), une super chouette nana s’en est allée. Aurélie est décédée des suites de cette saleté de cancer du sein à 30ans.

La Caille a perdu une amie.
De mon côté, je ne la connaissais pas encore au point de dire que c’était une amie, mais Aurélie m’a beaucoup soutenue, éclairée et rassurée pendant la grossesse d’Alix. Au point qu’on se donnait des nouvelles au moins toutes les semaines. Nous avons toujours échangé de tout et de rien, de la maladie, des enfants, de beaucoup de choses. J’espère l’avoir divertie au moins le temps de quelques mois.
Elle a été très courageuse à montrer un visage très positif tout le temps, à y croire encore et toujours.

Il nous a fallu un peu de temps pour sortir de la torpeur. Nous n’avons pas fini d’être triste mais elle n’aurait pas aimé qu’on se morfonde. Alors il faut continuer à vivre. C’est ce qui montre que cette saleté de maladie ne gagne pas.

Repose toi bien jolie Aurélie. Tu as beaucoup fait pour les autres.
On veille doucement sur Fabien, Liam et Scott. Et comme promis, je veillerai sur notre petite Margot en marrainage piloté par ta petite voix, où que tu sois. 🙂

Et comme ma Caille l’a si joliment dit « Et en attendant qu’on se retrouve, mets l’apéro au frais. »

etoile

Sur une idée de Sophie, dessiné par ma Caille. Fabien, Liam, Scott et Aurélie, la petite étoile.

*Caille et Kaarotte*

 

C’est non !

A un moment il faut savoir dire stop.

Il suffit de la générosité de l’âme, du bon samaritain, trop bonne trop conne toussa toussa quoi.
En vérité, ça fait plusieurs jours semaines mois (peut-être même années) que je me remue les méninges avec ça (ouais expression 1930 que j’assume totalement).

Tu donnes de ton temps, de ton énergie et t’es déçu. Systématiquement. Je sais qu’il ne faudrait pas que ça me mine. Mais ça me touche trop.
Encore une fois, c’est toi la méchante. C’est toi l’ingrate. Tout ce que t’as envie de dire c’est « FAIT CHIER ! » (Spéciale dédicace Nomi !)
Quand ce sont des gens qui sont plus ou moins proches, des potes, des connaissances. Tu peux les éloigner.
Tu peux envoyer un message à une copine parce que tu sais qu’une autre la vampirise sans histoire de jalousie ou autre. Juste par de la manipulation pure. Toi de l’extérieur tu es bien placée pour voir le petit manège.

En revanche, quand c’est au sein de ta propre famille, ça devient plus compliqué.
Depuis que je suis devenue parent (ouais pas juste maman, « ouh la la je suis maman coeur coeur gif à paillettes » mais parent au sens responsable affectif, légal et financier d’un petit être et de son développement), il y a des choses qui ont changé dans mon esprit. Par exemple, il y a beaucoup de choses que je ne veux plus supporter. Je ne veux plus perdre mon temps. Je ne veux plus qu’on m’impose des personnes qui me rendent mal à l’aise. Je ne veux plus qu’on me convoque à des conseils de famille débiles tout ça parce qu’on n’est pas capable de communiquer simplement avec des mots d’amour. Et surtout, je ne veux pas imposer tout ce fonctionnement malsain, biaisé à ma fille.

Pendant longtemps, je déifiais mon père. J’ai retrouvé des écrits (pas si vieux que ça d’ailleurs…) où je tenais ma mère pour unique responsable. Et finalement, le temps fait son office et les choses s’équilibrent.
Suite au décès de ma mère (j’avais écrit « au décès de mon père »… OUPS lapsus !) mon père est tombé de son piédestal. On a toujours été super réglo avec lui, parce qu’il imposait ses règles. On a toujours été ouverts à l’accueil de ses compagnes. On s’est toujours comportés respectueusement, « correctement » (c’est son mot. « Vous vous comportez correctement. ») voire bienveillants et heureux pour lui.

Tu essaies de faire avancer les choses de ton côté. Mais finalement, tu te rends compte qu’un certain nombre de choses bloquent.
Mon père est bloqué en mode « LE père / Chez lui / ses règles ». Très bien. Je respecte. Bon bah je tente : Chez moi, mes règles. Ah Bah il ne vient pas chez moi… OK… 1er écueil.

2ème écueil : La manipulation par le chantage affectif.
« Vous ne venez jamais nous voir. »
« Caroline, elle envoie jamais de message »
« Caroline elle ne partage rien de sa grossesse. »
« Ca sert à quoi d’avoir acheté une maison aussi grande si vous ne venez jamais ». Toutes ces phrases distillées par la femme de mon père depuis ces 2/3 dernières années me pesaient mais je ne savais pas vraiment pourquoi. Enfin si parce que premièrement c’est faux.
Caroline, elle a bon dos.
Caroline, elle en a plein le uc d’être le bouc émissaire.

Et puis, au gré de mes recherches pour comprendre, je suis tombée sur un article sur la manipulation. Et ces mêmes phrases sont sorties dans l’article. Evidemment, je sais ce qu’est un manipulateur / pervers narcissique, je les ai étudiés en cours.
Et maintenant que je lis et j’identifie, tout s’éclaire. Le pervers narcissique jalouse une qualité, une compétence ou des traits de caractère qu’il veut s’approprier. Ses victimes deviennent responsables de tous les maux. Le pervers ne remet jamais en question sa culpabilité. Il se cache même derrière des qualités qu’il se prête alors qu’il aimerait les avoir. « Moi, je suis trop généreux » « Je vais arrêter d’être trop gentil. »

Bon, j’ai plus ou moins digéré Noël (au bout de 5 mois, il était temps). On y retourne (on a été convoqués à un conseil familial…). Je me fais saucer pour une sombre histoire de nourriture que mon chéri ne mange pas (il est allergique au poisson) et que de toute façon si c’est ça il faut venir avec sa lunchbox, et que je fais des réflexions désagréables (la faute à qui…). Euh les gars j’ai juste dit « T’as fait du poisson ? Etienne ne mange pas de poisson ! » Y’a quoi de désagréable la dedans ?
Alors ouais, j’aurais peut-être dû faire des simagrées et des « bonjouuuuur » avec des grandes embrassades et des grands sourires. Clairement, ça ne me faisait pas plaisir d’être là. Pourquoi mentir ? Je ne vais pas en rajouter des caisses.

souffrir
Et puis, on nous a accueilli avec un bonjour nous ? Non. On a été accueilli par un « Oh mais j’aurais préféré que vous ne passiez pas par là ». Le « par là » en question étant la porte fenêtre parce que la porte d’entrée est condamnée par un meuble. Oui, oui, vous lisez bien. Si ce n’est pas symbolique ça !!! PORTE D’ENTREE CONDAMNEE.
Ou comment mieux te dire « Vous n’êtes pas les bienvenus ».

shallnot.gif

Le petit côté harcèlement s’insinue tranquillement « Ouais, j’ai une bonne mémoire, de toute façon vous venez tellement peu souvent que c’est facile de s’en souvenir. »
Et toi, tu continues à regarder la purée de ton bébé réchauffer, sans rien répondre.
Qu’est ce que tu veux répondre ? De toute façon, t’as tort et tu seras forcément la méchante dans l’histoire.

Donc nous avons à faire à une belle paire d’égoïstes. (Tu as raison Océane !).

En revanche, j’en ai fini de la remise en question perpétuelle. Je ne suis pas parfaite, mais là pour le coup, ce n’est pas moi le problème.

Si la mort de ma mère m’a bien appris une chose, c’est celle-ci. J’ai souffert de sa maltraitance psychologique pendant des années, pour autant (et je n’attends aucune médaille ou félicitations, je l’ai fait, pour elle, pour ma soeur, pour mon frère et pour moi), je me suis quand même occupée d’elle comme curatrice. J’ai tourné la page de l’enfance en espérant écrire une nouvelle, loin de toutes ces souffrances. Elle est décédée en ayant fait la paix avec nous. C’est tout ce qui compte.

Pour ce qui est de mon père. Je lui ai écrit une lettre que je n’ai pas encore postée. J’attends sans doute de voir si ça se débloque avant de lâcher l’artillerie lourde.
Une nouvelle copine Twitteuresque (Coucou Marie !) m’a conseillé de lui demander de le rencontrer seul et lui livrer ce que j’ai sur le coeur. Peut-être. Je n’y avais pas tellement pensé, parce que pour l’instant c’est quasiment inenvisageable de le voir seul (déjà qu’ils ne viennent même pas en couple jusque chez nous, alors seul…).

Bref. Je ne veux pas priver ma fille de ses grands-parents, mais s’il s’agit de pleurer pendant 5 mois pour des comportements aussi égoïstes, je raccroche les gants. Tant pis. Je mettrai de la distance. Je nous protègerai.

Le don de soi a ses limites. N’est pas Otis qui veut.

otis.gif

*kaarotte*

 

 

Sexism is still there, Kaarotte too !

Vous l’attendiez ou bien ?
Nan mais en vérité… Ne croyez pas que je fasse particulièrement la chasse à ce genre d’absurdités, mais sincèrement, quand vous faites du shopping ou les courses de la semaine… Y’a jamais une fois où je ne trouve pas ce *fucking* bleu pour les garçons et rose pour les filles. Je deviens obsessionnelle peut-être…

Bon allez, place à la sélection de la semaine.

On commence par les trottinettes. Alors là… Vraiment… On ne peut pas faire pire. Toujours chez Carrouf hein !

autop-trottinette.jpg

Dis ??? Tu veux mettre un casque à ton enfant, histoire qu’il fasse de sa trottinette en sécurité… Evidemment, tout de suite. Bon bah t’as pas trop trop le choix quoi.

Bon… Je vous ai gardé ce petit zoom pour en faire un petit speech supplémentaire.

autop-casques2.JPG

Bleu / Pompier / avec un p’tit garçon/ pin pon / t’iras loin dans la vie mon gars
VS
Rose / coeurs / nuages smileys / Hello girls / futilitayyyyy

NAN MAIS VRAIMENT ??? Y’a que moi que ça agresse là ? Encore une fois, je les trouve choupis ces casques c’est pas la question, mais il n’y avait QUE ça comme choix. Même pas du blanc, du gris, du jaune ou éventuellement un vert… Non… Bleu ou rose et puis bien bien genrés quoi. Si ma fille veut un casque avec des pompiers ? Ou si un petit garçon veut des nuages et des coeurs ou simplement du rose !!! Juste ça…
Mais attendez v’la la suite…

Au premier plan, un vélo de la reine des neiges. Merci Disney d’avoir fait une héroïne à la robe bleue !!! Les petites filles ont donc enfin le droit de monter sur un vélo bleu. Maintenant la vraie question est… Est-ce que des petits garçons monteront dessus ? C’est bleu… mais c’est la reine des neiges, oui mais c’est bleu… mais quand même y’a des flocons et tout quoi…
Comment ça j’exagère ? Moi ? JAMAIS !
Et ne croyez pas que je suis passée à côté de ce merveilleux choix que nous avons juste derrière. AGAIN ROOOOOOSE (et blanc faut pas déconner avec la peinture ça coute moins cher en blanc…) ou BLEUUUUUUU ! Allez les gars… Concrètement, c’est strictement le même vélo en plus hein. Mêmes selles, mêmes guidons, mêmes catadioptres…  Bref.

autop-velos.JPG

Bon… changement de magasin, mais toujours un choix iiiiiincroyable de couleurs…

Je vous promets que j’ai cherché s’ils proposaient d’autres coloris. Mais non. Pendant que je me ruinais chez Action (que j’adore par ailleurs…, la preuve c’est que je m’y ruine !!!) mon chéri était au magasin vert pour regarder les plantes etc… Et je reçois ce MMS
(Je suis méga fière de lui. On en parlait avec les copines. On a des mecs au top.)

autop-petitgarcon

La photo est floue mais on distingue bien des livres d’une collection nommée « petit garçon ».

Image-1.png

Moto, fusées, tracteurs et autres auto-écoles sont donc réservés aux p’tits-gars !

 

Bon Mais j’oubliais que je vous ai trouvé THE ULTIMATE THING. Là, je crois qu’on touche le fond. Fin du game direct…

autop-laplanche

Mais WHAAAAT ? Nan mais WHAAAAAAAAAAT ? Le repassage devient intéressant ? Vraiment ? Bon déjà activité de ouf… Mais sincèrement, donc 1) y’a que les meufs qui repassent, on va les épater avec un mec en caleçon photoshopé
2) Bon gros stéréotype de derrière les fagots : un beau brun ténébreux pour faire fantasmer la ménagère (de plus ou de moins de cinquante ans… je ne porte pas de jugement sur l’âge…). En fait, on se figure bien le tableau. Bobonne en train de mater 50 nuances de gris et de se taper un kiff à ébouillanter les bijoux de famille d’un pauvre mec fictif plaqué sur sa planche à repasser. Repasse toi la main, t’auras plus de sensations hein…

Et puis le petit bonus, au moment de prendre la photo, je n’avais pas vu le « made in italy » en tout petit en bas… C’est vrai que c’est un grand modèle progressiste en terme de sexisme (non je ne fais pas de lieux communs…).
Et pour la private joke : Kookoo Nadège… Elle plairait moyen à Alban cette housse, nan ? Mais elle n’était pas soldée… 😀 😀

Bref… Y’a encore du chemin à faire.

*Kaarotte*

Nan mais c’est quoi ce score ?

J’avais commencé un statut Facebook et puis c’était tellement long, que j’en ai fait un article.

34% c’est beaucoup trop… C’est le double de son père, il y a 15ans. Bon. Maintenant, je suis « soulagée » (les plus gros guillemets trouvables en stock avec les doigts de chaque côté de la tête si tu veux même…). Je ne saute pas au plafond de l’élection du plus jeune président de l’histoire de la 5ème république tout ça tout ça. Mais j’étais en angoisse, la vraie, celle du mal au ventre de contrôle d’histoire que t’as pas révisé. Sauf que moi l’histoire, je la connais.

En 2002, j’ai du voter Chirac. (ouais je dis j’ai du parce que selon moi, et certains ne partageront pas mon avis, c’est un devoir de faire barrage au FN et voter pour *l’autre*). J’ai du voter et élire un  candidat pour lequel je n’avais aucune affinité. Mais c’était tout sauf le borgne ! D’ailleurs, les gens étaient tellement choqués qu’on était des millions à descendre dans la rue. J’ai râlé très fort contre les copines qui manifestaient alors qu’elles n’étaient pas allées voter. Selon moi, tu ne votes pas, tu ne te plains pas. T’as le droit d’avoir un avis, mais je m’en fous. Bref, papy Chichi avait fait 82,2%. Sursaut républicain, mobilisation anti-FN, tu appelles ça comme tu veux, mais je crois qu’il est juste d’appeler ça un score de république bananière. On était fiers, on avait battu le vilain.

Bref, donc ouais, je pensais qu’on avait retenu la leçon. Puis, est arrivée la fille du borgne. Plus lisse, moins facho en apparence. Et elle a réussi cette grognasse. Elle a fait le tour de passe-passe que son père ne pouvait pas réussir à faire, trop « diabolisé » (ouais le terme est délicat puisque très utilisé par leur parti…). Bref, elle a fait croire à presque 11millions de gens qu’elle était proche du peuple. Mais le peuple elle ne sait même pas ce que c’est. Elle est pétée de tunes, elle en vole encore à l’Europe et on se plaint d’avoir élu un banquier ?

Les gens se trompent de combat…

Alors ouais, on a élu un banquier… Mais 1) on n’a pas élu la facho, 2) il reste les législatives les gars ! Surtout ne pas oublier ça, parce que les 34% qui ont voté pour LeStylo, iront voter pour avoir des députés bleu-marine, ils vont se mobiliser c’est certain !

Bon je vous laisse, Voldemort est défait, je vais donc regarder Tempête de boulettes géantes en donnant de l’argent  à une multinationale américaine (techniquement c’est mon chéri qui l’a donné, moi j’ai pas de salaire, je suis en congé parental… Ouais… Pays de merde !) multinationale qui n’a pas besoin de mon argent mais moi j’ai besoin de gras pour me remettre de tout ça. Merci mon chéri.

*Kaarotte-qui-a-la-dalle*

PS : Coucou Marine… Tu peux aller répondre aux juges maintenant (et rendre l’argent. François pareil hein si tu passes par là…)
Je vous partage un dessin de l’excellent Nawak sur le sujet !!

justice