Quinqua-caca…

Titre philosophique !

On me dit dans l’oreillette que la transition biscuit cuillère >> diatribe professionnelle était un peu violente. Bon. Soit. Je note ma chouchoum (ouais c’est elle, je balance !). Je ne vais donc pas vous RE-choquer, et je vais continuer à râler ! 😀

Je m’en vais vous raconter mon excursion au marché.

J’étais speed déjà.  J’arrive au marché. Quasi personne aux légumes, cool je ne vais pas rentrer trop tard. J’arrive du côté des galettes. Tous les camions remplis encore pire qu’un samedi… bon je sais qu’il y a les touristes etc… mais sincèrement ??? Sur le marché du mercredi ???

Je vais à l’un des 2 camions où on a nos habitudes. On attend, on attend. Du monde. La dame est toute seule à faire ses galettes. Alix hyper sage dans la poussette pendant au moins 20min.
Et là. Pépouze. Deux, trois mecs, la cinquantaine, déboulent auprès des 2 pèquenauds qui avaient fait la queue juste devant moi et se mettent à passer leur commande. Et puis pas des petites commandes « une oeuf fromage, 2 crêpes sucre, 1 crêpe confiture, une galette saucisse… ah et prends moi une crêpe au sucre aussi »

NAN MAIS ÇA VA OH ???!!!

Ça m’a énervée. J’ai dit bien fort «Ça va ? On ne vous dérange pas ? Et nous on a droit de faire la queue comme des connards ?? C’est quoi ce manque d’éducation ?» Les mecs ont baissé les yeux et tourné la tête… Nan mais 2 baffes ouais…

Donc à un moment donné, un bébé de neuf mois est capable de faire la queue et de patienter et des mecs de 50 piges, se prennent un droit de passage de gros mal-élevés en grillant une quinzaine de personnes au bas mot ?
Non et puis il n’y a pas que les quinqua. Il y a les sexa, les septua et octo… qui se croient tout permis à la boulangerie, aux caisses des supermarchés, qui râlent après les petits jeunes qui manquent d’éducation mais qui ne sont pas fichus de dire bonjour, s’il vous plaît et merci ?
Quand ce sont les caissiers et caissières qui disent aux gens « La dame est enceinte, on va la laisser passer avant vous. »
J’ai honte pour eux.

Bref… sur ces bonnes paroles, je vous laisse avec ce petit dessin de Margaux Motin qui résume à la perfection mon sentiment à chaque fois…

margaux-motin.jpg

PS : Et juste pour faire plaisir à Nico… Et les vieux au volant on en parle ? Non… ça fera l’objet d’un article entier ! 😀

*Kaarotte-sidérée des gens en ce moment*

Les nichons c’est bien, le mange solide c’est bien aussi !

Roh le titre méga racoleur ! 😀

Notre petite nenette est diversifiée depuis ses 5mois. On introduit au fur et à mesure. Au début en guettant les réactions et puis maintenant de manière moins angoissée, puisque presque tout passe (sauf le poisson, comme papa !)

Maintenant qu’elle a 9 mois, on peut commencer à manger du solide en morceaux, même si elle n’a pas encore un seul chicot !! Elle a le réflexe de mâcher entre ses gencives.

Alors pendant un temps (depuis ses 6 mois à peu près) les morceaux de fruits, le pain etc on lui donnait dans des grignoteuses. Kesséssé ?

C’est ça :

C’est très très bien ça madame (ou monsieur, je ne suis pas sexiste !) Avec ça, tu évites les risques de fausse route. Le bébé mâchouille la tétine percée et « dissout » l’aliment avec sa salive. Au final, c’est top pour découvrir des nouveaux gouts.

En revanche, ne te fais pas avoir petit lecteur. Les sites spécialisés pour bébé te vendent ça un bon 10 balles (avec les frais de 🐷 ) alors que tu les trouves à moins d’1€ sur aliexpress. Je suis pour le commerce local / français etc quand ces commerçants se fournissent également localement ou font fonctionner les petites entreprises locales. Mais quand en toutes lettres tu vois « importé de Chine » sur un site bio pour bébé etc … Je dis non !
Bref… revenons à nos 🐑 🐑 🐑 !

Donc il y a quelques semaines, Alix nous a fait comprendre qu’elle ne voulait plus de la grignoteuse (en la faisant tomber de manière répétée sur le sol et en la lançant sur la table. ÇA VA, C’EST BON, ON A COMPRIS !). On a donc démarré l’aventure du « c’est quoi ça ? Je veux gouter. » Asperges, haricots, pain, fromages divers et variés… [Genre de l’époisse, du comté, et autres choses hyper fortes en goût que mademoiselle adore !]

Elle grandit, elle va être gardée en septembre ! Oh mon petit baybay 😭

Comme elle sera chez la nounou (ouais on en a trouvé une topissime, je vous raconte ça bientôt), mais que je l’allaite encore, je me suis posé la question par rapport au remplacement de la tétée du gouter par un yaourt. Et en même temps, j’ai réfléchi aussi à l’introduction de biscuits… Je ne voulais pas faire ça à l’arrache, donc j’ai commencé par le yaourt depuis le mois de juin (3 mois de yaourt au gouter, ça devrait le faire niveau transition !)

J’ai sondé les copines (Oh c’est sale…) ma Caille et Nadège, pour ne pas les nommer, par rapport aux gâteaux.

HEY MEUF ? Tu te souviens quand est ce que t’as commencé les biscuits type boudoir avec Aaron / avec Agathe et Olympe ?
Ma Caille : Pédutou.
Nadège : Je ne sais plus… Mais elles n’avaient pas de dents… 6 / 8 mois je dirais ?

En fait la vraie question pour moi, c’était le sucre. Je ne fais pas une fixette dessus, mais le sucre et les enfants ça ne fait globalement pas bon ménage… Ouais donc si je fais un peu une fixette…
Et puis, sachant que depuis qu’on l’a diversifiée Alix n’a mangé que du fait maison, j’aimerais repousser au plus tard l’introduction de produits très industrialisés.
Ouais j’ai même fait mes yaourts !! Bon elle mange surtout des yaourts du commerce, parce que j’alterne les produits laitiers de vache et de brebis et pour l’instant je ne suis pas une experte non plus ! Mais une chose est sure, je ne veux pas lui donner tout de suite les desserts lactés spéciaux bébé, il y a 10g de sucre pour 100g de produit, donc par pot !!!

Alors, ça + des gâteaux du commerce bourrés de conservateurs…

no.gif
Du coup, en en discutant avec les filles toujours, Nadège m’a dit cette chose qui m’a décomplexée. Ses filles mangent du sucre mais en quantité raisonnable et « contrôlée ».
Je me suis dit qu’au final, si j’essayais de faire les gâteaux d’Alix… Je saurai combien il y a de sucre dedans. Et surtout QUEL SUCRE ! Parce que bon, le sucre blanc hyper raffiné industriel de ouf, etc… No way baby (ouais nan je ne vais pas pousser le vice jusqu’à remettre le même GIF qu’au dessus.)
De toute façon pour mes pâtisseries, je prends minimum du sucre de canne de la Réunion. (Si si la famille.)

Alors je me suis mise en quête de recettes peu sucrées, ou auxquelles j’ôterais du sucre pour faire ma petite tambouille.

Et vous savez quoi ? Alix adore !!!

alix-gateau

… et Etienne aussi !!
« Ils sont très très bons ces gâteaux. »
Comprenez :

« Tu m’en ramènerais bien un de la cuisine s’il te plait mon amour ? »

caro-etienne-food.png

Bref, je vous fait un article spécial recettes pour demain ?! 😀 Allez ! c’est pour moi, c’est cadeau !

*Chef-Kaarotte*

Sexisme primaire

Je fais mes courses au supermarché et je repère des petites fringues pour Alix (des barboteuses pour cet été). Je propose à ma caille de retourner pour en prendre pour sa petite Margot.
[Oui j’achète des vêtements d’Alix au supermarché AUSSI, parce que certains ont des marques pour bébés qui sont plutôt sympa et qui taillent bien. Et soyons honnêtes, claquer 60 balles dans un ensemble en magasin spécialisé, ensemble qu’elle va porter 15jours (allez 1 mois au mieux) je préfère acheter 6 ensembles à 10 balles pour le coup, ça fait du change ! Bref, je reviendrai sur les marques, tailles et prix dans un autre article). Fin de la parenthèse.]

Je vais donc chez Carrouf. Je n’avais pas mis les pieds dans le rayon la veille, je m’étais arrêtée à la tête de gondole où les vêtements sont mélangés et sans genre particulier (ou peu prononcé). J’entre dans le rayon et qu’est ce que je vois :

😱

Le rayon « filles »

IMG_1272

Le rayon garçons

bleu

Nan mais sérieusement… VRAIMENT ? Rose pour les filles et bleu pour les garçons ? Bon j’avoue que je suis tellement habituée à voir ça que finalement ce n’est pas ce qui me choque le plus. Non ce qui me choque c’est la suite.
Dans le rayon « garçon » un monsieur d’origine maghrébine (ça a son importance pour la suite en terme de sexisme, sinon je n’aurais pas précisé, évidemment) est accroupi et demande conseil à la responsable de rayon qui est à côté. « C’est pour garçon ça ? »

Le « ça » en question est le petit pantalon ci-dessous :

vert

Et la dame répond naturellement « oui oui, c’est pour garçon ça ».

EUH MEUUUUF ? What ?

giphy-7.gif

Bon déjà, les genres de vêtements et les couleurs j’ai du mal mais …
Je vous fais le tableau de la meuf et je vous raconte la suite. La petite dame, gentille et serviable au demeurant, doit avoir la cinquantaine bien tassée, corpulence moyenne, taille moyenne, avec une petite coupe de cheveux courte et des mèches blondes,  une madame lambda quoi.
La suite donc. Je ne me sens pas de passer mon chemin sans rien dire.
« Euh excusez-moi, mais je mettrai ça aussi bien à une fille qu’à un garçon !
– Ah mais vous faites ce que vous voulez madame hein ! » sur un ton très sec, bien dans le jugement avec le regard qui me toise des pieds à la tête.
Le monsieur m’a regardée bizarrement. J’en ai déduit qu’il pensait « Elle veut mettre des habits de garçon à une fille ??? »
Bah encore heureux que je fais ce que je veux ! Mais donc mettre du vert ou du bleu marine à une fille on la catalogue directement ?
Chez nous, Alix porte de toutes les couleurs (même le jaune que je n’aimais pas particulièrement pour moi, sur elle je trouve ça joli !)

En fait ce qui me gène c’est le fait de cataloguer. « ça c’est pour fille, ça c’est pour garçon » BAH NON ! Ma Caille, pour la naissance d’Alix, nous a offert un t-shirt avec un renard qu’elle a trouvé chez les garçons dans un magasin spécialisé dans les vêtements d’enfants. Et elle me dit spontanément « Je me demande bien pourquoi une fille n’aurait pas le droit de porter un t-shirt avec un renard ?! »
C’est pareil ça. Dès que tu as un motif, quand c’est pour les filles, il y a forcément des fleurs, des paillettes, des fanfreluches, des coeurs and co…
J’en veux pour preuve 2 vêtements avec des renards.
Je vous laisse juger.

En quoi un petit garçon ne pourrait pas porter du doré, ou un renard à couronne sur la tête ?! Je m’insurge !

giphy.gif

Oui je mets des vêtements dits « de garçon » à ma fille. Loin de moi l’idée de refuser en bloc tout ce qui est fleurs, paillettes et coeurs. Je trouve ça carrément mignon hein !!! Mais pour le coup, je sais que les copines qui ont des garçons vont y réfléchir à 2 fois avant de mettre à leur petit gars des vêtements qui ont du rose ou des fleurs parce que « ça fait fille ».
J’avoue que pour Alix, je vais aussi bien dans les 2 rayons, c’est l’avantage quand on a une fille. Les seuls que j’écarte, c’est and il y a écrit « Little boy ».
Et comme on disait avec Nadège, on ne veut pas devenir intégriste, c’est joli le rose, mais à petite dose et pas en total look !

Voilà quelques looks de ma nenette. (Oui je la prends en photo tous les jours !)

Pour voir chaque look individuellement, il faut cliquer sur la photo. 
Je vous mets au défi de trouver les pièces de sa garde-robe trouvées dans les rayons garçons ! 😉

Après, certains magasins sont top, ils ne différencient pas garçons ou filles. Chacun choisit. Mais ces magasins sont encore trop rares…

Et puis comme dit mon chéri en parlant de moi « de toute façon, toi, t’es un garçon à l’intérieur ». Grosse rigolade quand on a trouvé ce magasine chez la kiné hier soir ! Il me dit « tiens ça c’est pour moi !!! »
Mon chéri est un homme qui assume pleinement sa part de féminité et fait « des trucs de filles » comme du crochet, de la broderie et des activités manuelles.
Nous sommes l’illustration parfaite de la chanson d’Indochine : « un garçon au féminin, une fille au masculin »
IMG_1419
Si vous voulez nous coller un genre, je dirais « bon chic, bon » ou « mauvais » c’est selon ! A vous de choisir ! 😀

*Kaarotte-sans-genre*

 

Rose pour les filles ROUND 2

Bon alors… Quand même. Je ne lâcherai pas l’affaire hein… 3 nouvelles anecdotes…

La première :

Conversation ordinaire à table pendant les fêtes de fin d’année. Ma belle soeur qui raconte que son père a craqué sur tel modèle. Mon père qui parle de « voiture de fille ». Oh purée… je l’ai repris de volée. « Ah bon ? Y’a des sexes de voiture maintenant ? C’est quoi une voiture de garçon ? Une grosse Ferrari rouge avec des testicules au rétroviseur ? Ou au pot d’échappement ? ».

Il n’a plus rien dit.
Bah ouais les gars… 2017 s’il vous plait ! C’est quand même triste d’en arriver à cataloguer « voiture de fille, voiture de garçons »…

La deuz :

Une copine me racontait une scène qui s’est passée chez elle avec des gens de notre âge.
Elle a reçu chez elle une de ses copines qui a un petit garçon de quelques mois. Elles parlent équipement, puériculture, biberon. Ah bah justement, elle a trouvé LE biberon qui ne fait pas de coliques ou de régurgitations à son bébé. blablabla. Ma pote en question a 6 biberons comme ça. « Si tu veux je t’en donne un ». Elle a 3 biberons roses sur les 6. Elle se dit qu’elle va lui en donner un de ceux la.
Et sa copine qui lui dit « ça craint nan ? » en parlant de la couleur du biberon. Vraiment ? Ça craint ?

really.gif

La meuf a demandé à son mec ce qu’il en pensait et tout. Gros palabre pour savoir si on accepte la couleur de ce biberon.
MAIS MEUF C’EST UN BIBEROOOON ! Tu crois qu’il va se passer quoi ? Il va boire du lait radioactif parce que c’est dans un biberon rose ???

Nan mais on marche sur la tête là…

Et ma copine s’en veut parce qu’elle a cédé et lui a donné le seul blanc qu’elle avait. T’inquiète meuf 😉 On sait.

Number 3 :

En feuilletant le catalogue de carrefour sur la puériculture… Je tombe la dessus (c’est marrant parce que ma pote au biberon me l’a envoyé par mail justement… AHAH HI FIVE meuf !).
Sexisme ambiant bonjour. « Rassure bébé et maman ». Parce que Papa c’est un gros connard qui n’en a rien à foutre et n’a pas besoin d’être rassuré. Le chéri de ma pote a même ajouté en voyant la pub : « c’est livré avec les boules Quiès pour papa ? »
cododo.JPG

Bah nan, c’est pas QUE maman qui est rassurée. La preuve c’est que chez nous, pour être totalement rassuré, c’est mon chéri himself qui a fabriqué le lit cododo de notre fille. Et il peut être fier de lui.

cododo3
cododo2

Remballe tes 80 balles monsieur Carrouf !!!

Bref, je continue le combat.

fight.gif

 

*Kaarotte*

J’ai hésité un moment avant de rédiger cet article. Je ne savais pas si j’étais entièrement dans le vrai et avant d’asséner des vérités, enfin plutôt ma vérité, j’aime autant prendre du recul. Sauf que là ça m’énervait de plus en plus. Je n’arrivais pas à prendre le recul nécessaire sans monter dans les tours. Je tourne en boucle depuis Noël. J’ai eu besoin d’avoir l’avis des copines. Et finalement en en discutant avec les-dites copines, (plusieurs, et des biens !) je me rends compte que ce n’est pas moi qui pense de travers.
Alors go ! Je partage avec vous.

Globalement les gens malfaisants, poisons, nocifs, tu les évites. Naturellement, tu as un instinct de protection et de défiance envers l’autre, celui qui peut te vouloir du mal (sauf quand ce sont des manipulateurs #perversnarcissique mais ceci fera sûrement l’objet d’un autre article). Moi je suis plutôt sociable, j’ai le contact humain facile. Ça ne me dérange pas d’engager la conversation avec le voisin de salle d’attente. Après, il n’y a pas d’obligation de leur parler à ces gens. Si tu tombes sur un connard, tu passes ton chemin. Ton ex était un con, tu l’enregistres sous « ne pas repondre » et tu bloques son numéro (2 précautions valent mieux qu’une).

Mais quand ce sont certains de tes proches qui sont des connards ? Tu fais comment ? Tu ne peux pas vraiment passer ton chemin. Elle est écrite où l’obligation sociale de se faire du mal ? Il y a un livre ? Un code de conduite ? Le grand bouquin de « tiens fouette-toi ça fait circuler le sang » ?

Pourquoi traiter différemment ses parents s’ils nous font du mal comme un quidam lambda ? Le quidam, on l’aurait éjecté de notre vie bien vite avec la belle étiquette de connard collée sur le front s’il nous avait fait le quart du dixième du mal que les parents nous font parfois. Alors que quand c’est ton paternel tu hésites à le faire. Tu te dis que « Ça se fait pas »…

Parce que ça se fait d’imposer ton mode de vie, tes choix, ton opinion sous prétexte que tu es LE parent ? Sans écouter celle de ton/tes enfant(s) ça va sans dire…
Évidemment c’est ton pere / ta mère, tu te dis que tu es obligée de fonctionner avec son caractère et sa façon d’être. C’est vrai. Que tu n’en as qu’un. Oui. C’est vrai aussi. Mais tu n’es pas obligée de te l’imposer comme une croix à porter.

Quand ça fait 15 ans (Ouais ça a réellement fait 15 ans cette année happy birthday mon frère et ma soeur !!) que tes Noëls sont pourris parce que tes parents se sont séparés le lendemain de Noël. Quand ça fait 15 ans que tous les ans tu te dis « allez cette année ça va être génial, que tu fais mille cadeaux, que tu personnalises, que tu t’arranges pour que tout le monde ait LE truc qu’il/elle voulait… Et que tu te retrouves avec une machine à bracelets brésiliens… #salutjai9ans #jesuisbraceletbresilien

Tout ça parce qu’on t’a vue en faire un à ta soeur 2 mois plus tôt et que « non moi je ne regarde jamais les listes d’idées cadeaux parce que j’ai toujours des idées, je CONNAIS les gens ». Ah ouais tu veux dire comme cette année ? Quand tu as eu l’idée de ne pas faire de cadeaux par exemple ? Salut les gens, je vous présente ma belle-mère et sa logique de ouf.

Alors oui je sais c’est pas bien de se plaindre, il y a des gens qui passent Noël seuls, tristes, sans cadeaux . Bah franchement, passer noel rien que la fratrie et les amoureux/ses et se faire plaisir avec une bonne bouffe et de la rigolade, ou passer Noël en « famille » et chialer pendant 2 jours et traîner une colère et une rancoeur pendant un mois… Le choix va être vite fait.

Je crois que je me suis encore trop investie (et pas que dans mes cadeaux) cette année. Même sans budget (because on prend un congé parental pour élever notre petite fille donc on met un maximum de côté avant le congé, logique; enfin tu le sais petit lecteur parce que tu as lu article sur mes cadeaux de Noël) j’ai réussi à en faire plus qu’eux…

Je suis donc totalement écœurée.

Et attention ne vois pas là la complainte d’une petite fille pourrie gâtée petit lecteur. Dans les trucs qui me feraient plaisir en ce moment, il y a des cartes plastiques pour ma lightbox à 9€. Je ne crois pas éclater le budget avec 9€. Mais ce n’est pas d’argent dont je veux parler. On sait bien que l’amour ne s’achète pas avec des cadeaux, ni de l’argent. Je pars du principe que quand tu aimes les gens c’est facile de savoir ce qui leur fait plaisir parce que tu les écoutes, tu notes même en scred dans ton téléphone pour ne pas oublier, ou tout bêtement tu leur demandes ce qui leur ferait plaisir…

L’idée c’est bien ça. Que la personne à qui tu offres le cadeau soit contente.

Et puis cette année à la limite, puisqu’ils n’avaient soit disant « pas d’argent à mettre dans les cadeaux » (je l’ai appris une semaine après Noël de manière détournée), eh bah on affiche la couleur AVANT. Personne ne fait de cadeaux mais on passe un super moment ensemble. Non seulement il n’y avait pas de cadeaux mais en plus il n’y a pas eu non plus de bons moments. Même pas une partie de dominos ou un jeu de cartes…

Alors certes, je ne buvais pas parce que j’allaitais (les fêtes familiales passent quand même mieux quand tout le monde à picolé un ptit coup. Il faut avouer qu’un montbasillac, un jurançon ou un petit coteau a un effet embellisseur sur le rire de la belle-mère), mais en plus de ça, on ne m’avait même pas prévu un jus de fruit ou un coca…

Ma soeur se fait traiter de diva parce qu’elle mange sans gluten et qu’il lui faut un purée sans moutarde ! (Elle est intolérante ALLO !). 1) d’où tu mets de la moutarde dans ta puree Et de 2) pourquoi tu ne fais pas quelque chose que tout le monde puisse manger ?

Ah mais jai la reponse à ces questions : 1) parce qu’elle a mauvais goût Et 2) Ah bah parce qu’ils sont égoïstes !!! Ils veulent se faire plaisir à eux avant tout. Mais les 364 autres jours ne servent-ils pas à ça ? J’ai envie de te dire que ok si vous ne vouliez pas qu’on vienne fallait le dire !!!

Et bien détrompe toi petit lecteur… il paraît même qu’on ne vient pas assez souvent et que c’est limite s’ils ne regrettent pas d’avoir acheté une maison aussi grande parce que bon y’a personne à venir les voir… voilà quoi ! Ma chouchoum qui me dit « C’est énervant cette attitude de ne pas se bouger et d’attendre que les autres viennent. Genre y’a que toi qui as de la tune à dépenser en essence ou en train. »

Bah ouais. On ne veut pas de vous mais il faut que ce soit vous qui veniez…

Tu le sens arriver le paradoxe petit lecteur ?! On fait tout notre possible pour être débarrassés des derniers enfants encore en étude maiiiiis on leur reproche bien comme il faut de ne pas venir nous voir.

Alors là, il faut qu’on debriefe. Mon père m’a dit une fois que c’étaient les enfants qui viennent chez les parents, pas l’inverse. Ah ouais ? C’est écrit où ? Y’a une règle ? Mais quand ta femme, ça la fait chier de nous avoir chez elle on fait comment ? Ils ont dit à mon frère que la raison pour laquelle ils ne venaient pas chez nous c’est parce qu’ils ne voulaient pas « s’incruster »… T’as raison… Ce sont les tâches qui s’incrustent. Vaut peut être mieux pas en fait.

Là ça veut dire qu’ils ne savent pas qui tu es. Une fois une copine avait dit « Chez Caro c’est la maison du bonheur ». Un chat qui passe je le ramasse. T’as qu’à demander au Tyran ou à ma Caille, elles te diront leur ressenti sur l’accueil ici. J’adore avoir tout mon petit monde avec moi, faire à manger. Voir les gens heureux, avoir des fou-rires avec des vidéos débiles, faire des gâteaux avec mon fillot, arriver en courant de la cuisine parce que tu entends que quelqu’un raconte un truc drôle et te marrer avec tout le monde… Bref la vie quoi.

Résultat. On m’a pourri le premier Noel de mon bébé mais comme a dit ma soeur « Alix heureusement ne s’en souviendra pas ».

C’est ça. Heureusement qu’elle ne se souviendra pas des larmes de tristesse de sa maman. C’est con à dire, ma mère a fait beaucoup d’erreurs, je n’ai pas que de bons souvenirs avec elle mais avec elle Noël c’était Noël.

À chaque Noël qui revient, c’est mon âme d’enfant qui résonne. J’aime les lumières, les chants de Noël, les pâtisseries, la décoration du sapin et de la maison. Et chaque année, j’y crois fort. C’est la déception générée par l’ascenseur émotionnel qui s’échappe au travers de ces larmes.

C’est donc décidé. Noël ne sera plus cette obligation de simulacre de fête familiale et surtout Noël ne sera plus synonyme de larmes de déception.

« Mais tu comprends pour moi Noël, c’est la famille et tous les ans ils gâchent tout. » C’est ce que j’ai dit à mon chéri entre deux sanglots.

Je l’entends me repondre tout bas en me serrant dans ses bras : « Mais maintenant on est une famille nous. » ❤

Alors c’est décidé.

J’entendrai des rires enrobés de farines de sablés de noel que je ferai avec ma nenette. Je guetterai les milliers de paillettes dans ses yeux quand elle verra les cadeaux au pied du sapin. On rigolera à jouer avec elle toute la matinée de Noël et tant pis si on est encore en pyj à midi et que le déjeuner n’est pas prêt avant 14h. C’est bien de respecter les traditions. Mais c’est surtout bien de transmettre et partager de l’amour, des rires et de la joie.

*Kaarotte qui vous souhaite d’avance un Joyeux Noël 2017*