#Nutellagate

Au départ, je m’étais dit que je n’écrirais pas dessus. Et puis comme d’habitude, je me suis dit que si finalement. Histoire d’échanger avec vous là dessus.
Alors si vous n’avez pas suivi l’actualité : une enseigne de supermarché a fait une promotion sur des pots de Nutella : -70% faisant passer le pot de 4€50 à environ 1€40, provoquant des émeutes et bousculades dans certains magasins.
J’ai vu passer un certain nombre de réactions parmi mes contacts. « C’est des animaux » « Le nutella c’est de la merde de toute façon » « Ils ont pas honte de se jeter sur de la bouffe comme ça » « C’est débile de se jeter sur de la merde à base d’huile de palme » et j’en passe…

Je vais vous donner le fond de ma pensée. Évidemment que ce n’est pas une attitude à avoir, se battre pour de la nourriture ce n’est pas « digne ». Mais justement, elle est où la dignité chez ses familles qui luttent pour faire manger leurs mômes ?  Mômes qui n’ont sans doute pas mangé de Nutella depuis des années, ni même certainement de pâte à tartiner tout court.
Alors oui, le Nutella c’est le mal, c’est de l’huile de palme, c’est la déforestation, c’est pas bien… bla-bla-bla…
La question du débat avec certains c’était « ouais mais franchement je ne comprends pas qu’ils se battent pour un truc de merde, bourré d’huile de palme, vu la déforestation que ça engendre… »

Alors non je ne légitime pas le fait que ces gens se « jettent » sur de la nourriture.
Il s’agit de pauvreté et de misère. Alors oui, peut être de misère intellectuelle aussi… Donc les conséquences sur la planète, l’huile de palme, la composition des aliments et la déforestation… Ce ne sont pas des choses accessibles pour ces gens. Mais dans ce cas, ça change quoi de passer son temps à se foutre d’eux dans des publications et de les traiter d’animaux et j’en passe ? Ça ne fait pas de vous un meilleur humain. Bien loin de là.
Honnêtement, je travaille avec ce type de famille au quotidien. Je ne suis pas dans l’apitoiement ni la condescendance. La clé c’est l’éducation. POINT. Expliquer, réexpliquer, enseigner, faire comprendre… Se battre contre la société de consommation et son martèlement publicitaire qui forgent l’image de la marque et la confiance dans la tête des gens.
C’est certain que faire des blagues sur « ah bah c’est sur que si c’était du poisson à ce prix là, ça ne se jetterait pas dessus de la même façon ».
C’est vrai que c’est une grande preuve de maturité de faire ce genre de blague quand on peut se permettre de manger du poisson.
Quand on voit le prix de certains aliments… Et bien oui, le Nutella devient du luxe. Et non les gens ne se sont pas battus juste pour du Nutella. Ils se sont battus parce que du luxe était à prix accessible. Et oui malheureusement, pour ces gens 3€ ce n’est pas rien.

Même souci cette semaine avec les Pampers. Même promo, même émeute, même type de population.
Là ça va être quoi ? « Oh la la les couches, c’est de la merde, franchement ils pourraient bouffer des haricots à la place » hin hin hin…
Évidemment, là c’est un produit de première nécessité. On ne va pas critiquer de la même manière.

Alors forcément, quand on a les moyens intellectuels et financiers on peut. On peut chercher la toxicité des composants. On peut ne pas faire confiance aux marques.
Et pour la petite histoire, oui, il existe des couches moins « cracra » que les pampers, non les gens ne sont pas tous capables de faire la démarche intellectuelle de passer par exemple en couches lavables, etc…

Ça me rend triste que des gens en soient réduits à se battre pour de la nourriture et que d’autres les regardent en se gaussant… Ça montre bien ce qu’est devenue notre société.

*Kaarotte*

 

 

Publicités

Les nichons c’est bien, le mange solide c’est bien aussi !

Roh le titre méga racoleur ! 😀

Notre petite nenette est diversifiée depuis ses 5mois. On introduit au fur et à mesure. Au début en guettant les réactions et puis maintenant de manière moins angoissée, puisque presque tout passe (sauf le poisson, comme papa !)

Maintenant qu’elle a 9 mois, on peut commencer à manger du solide en morceaux, même si elle n’a pas encore un seul chicot !! Elle a le réflexe de mâcher entre ses gencives.

Alors pendant un temps (depuis ses 6 mois à peu près) les morceaux de fruits, le pain etc on lui donnait dans des grignoteuses. Kesséssé ?

C’est ça :

C’est très très bien ça madame (ou monsieur, je ne suis pas sexiste !) Avec ça, tu évites les risques de fausse route. Le bébé mâchouille la tétine percée et « dissout » l’aliment avec sa salive. Au final, c’est top pour découvrir des nouveaux gouts.

En revanche, ne te fais pas avoir petit lecteur. Les sites spécialisés pour bébé te vendent ça un bon 10 balles (avec les frais de 🐷 ) alors que tu les trouves à moins d’1€ sur aliexpress. Je suis pour le commerce local / français etc quand ces commerçants se fournissent également localement ou font fonctionner les petites entreprises locales. Mais quand en toutes lettres tu vois « importé de Chine » sur un site bio pour bébé etc … Je dis non !
Bref… revenons à nos 🐑 🐑 🐑 !

Donc il y a quelques semaines, Alix nous a fait comprendre qu’elle ne voulait plus de la grignoteuse (en la faisant tomber de manière répétée sur le sol et en la lançant sur la table. ÇA VA, C’EST BON, ON A COMPRIS !). On a donc démarré l’aventure du « c’est quoi ça ? Je veux gouter. » Asperges, haricots, pain, fromages divers et variés… [Genre de l’époisse, du comté, et autres choses hyper fortes en goût que mademoiselle adore !]

Elle grandit, elle va être gardée en septembre ! Oh mon petit baybay 😭

Comme elle sera chez la nounou (ouais on en a trouvé une topissime, je vous raconte ça bientôt), mais que je l’allaite encore, je me suis posé la question par rapport au remplacement de la tétée du gouter par un yaourt. Et en même temps, j’ai réfléchi aussi à l’introduction de biscuits… Je ne voulais pas faire ça à l’arrache, donc j’ai commencé par le yaourt depuis le mois de juin (3 mois de yaourt au gouter, ça devrait le faire niveau transition !)

J’ai sondé les copines (Oh c’est sale…) ma Caille et Nadège, pour ne pas les nommer, par rapport aux gâteaux.

HEY MEUF ? Tu te souviens quand est ce que t’as commencé les biscuits type boudoir avec Aaron / avec Agathe et Olympe ?
Ma Caille : Pédutou.
Nadège : Je ne sais plus… Mais elles n’avaient pas de dents… 6 / 8 mois je dirais ?

En fait la vraie question pour moi, c’était le sucre. Je ne fais pas une fixette dessus, mais le sucre et les enfants ça ne fait globalement pas bon ménage… Ouais donc si je fais un peu une fixette…
Et puis, sachant que depuis qu’on l’a diversifiée Alix n’a mangé que du fait maison, j’aimerais repousser au plus tard l’introduction de produits très industrialisés.
Ouais j’ai même fait mes yaourts !! Bon elle mange surtout des yaourts du commerce, parce que j’alterne les produits laitiers de vache et de brebis et pour l’instant je ne suis pas une experte non plus ! Mais une chose est sure, je ne veux pas lui donner tout de suite les desserts lactés spéciaux bébé, il y a 10g de sucre pour 100g de produit, donc par pot !!!

Alors, ça + des gâteaux du commerce bourrés de conservateurs…

no.gif
Du coup, en en discutant avec les filles toujours, Nadège m’a dit cette chose qui m’a décomplexée. Ses filles mangent du sucre mais en quantité raisonnable et « contrôlée ».
Je me suis dit qu’au final, si j’essayais de faire les gâteaux d’Alix… Je saurai combien il y a de sucre dedans. Et surtout QUEL SUCRE ! Parce que bon, le sucre blanc hyper raffiné industriel de ouf, etc… No way baby (ouais nan je ne vais pas pousser le vice jusqu’à remettre le même GIF qu’au dessus.)
De toute façon pour mes pâtisseries, je prends minimum du sucre de canne de la Réunion. (Si si la famille.)

Alors je me suis mise en quête de recettes peu sucrées, ou auxquelles j’ôterais du sucre pour faire ma petite tambouille.

Et vous savez quoi ? Alix adore !!!

alix-gateau

… et Etienne aussi !!
« Ils sont très très bons ces gâteaux. »
Comprenez :

« Tu m’en ramènerais bien un de la cuisine s’il te plait mon amour ? »

caro-etienne-food.png

Bref, je vous fait un article spécial recettes pour demain ?! 😀 Allez ! c’est pour moi, c’est cadeau !

*Chef-Kaarotte*