Les nichons c’est bien, le mange solide c’est bien aussi !

Roh le titre méga racoleur ! 😀

Notre petite nenette est diversifiée depuis ses 5mois. On introduit au fur et à mesure. Au début en guettant les réactions et puis maintenant de manière moins angoissée, puisque presque tout passe (sauf le poisson, comme papa !)

Maintenant qu’elle a 9 mois, on peut commencer à manger du solide en morceaux, même si elle n’a pas encore un seul chicot !! Elle a le réflexe de mâcher entre ses gencives.

Alors pendant un temps (depuis ses 6 mois à peu près) les morceaux de fruits, le pain etc on lui donnait dans des grignoteuses. Kesséssé ?

C’est ça :

C’est très très bien ça madame (ou monsieur, je ne suis pas sexiste !) Avec ça, tu évites les risques de fausse route. Le bébé mâchouille la tétine percée et « dissout » l’aliment avec sa salive. Au final, c’est top pour découvrir des nouveaux gouts.

En revanche, ne te fais pas avoir petit lecteur. Les sites spécialisés pour bébé te vendent ça un bon 10 balles (avec les frais de 🐷 ) alors que tu les trouves à moins d’1€ sur aliexpress. Je suis pour le commerce local / français etc quand ces commerçants se fournissent également localement ou font fonctionner les petites entreprises locales. Mais quand en toutes lettres tu vois « importé de Chine » sur un site bio pour bébé etc … Je dis non !
Bref… revenons à nos 🐑 🐑 🐑 !

Donc il y a quelques semaines, Alix nous a fait comprendre qu’elle ne voulait plus de la grignoteuse (en la faisant tomber de manière répétée sur le sol et en la lançant sur la table. ÇA VA, C’EST BON, ON A COMPRIS !). On a donc démarré l’aventure du « c’est quoi ça ? Je veux gouter. » Asperges, haricots, pain, fromages divers et variés… [Genre de l’époisse, du comté, et autres choses hyper fortes en goût que mademoiselle adore !]

Elle grandit, elle va être gardée en septembre ! Oh mon petit baybay 😭

Comme elle sera chez la nounou (ouais on en a trouvé une topissime, je vous raconte ça bientôt), mais que je l’allaite encore, je me suis posé la question par rapport au remplacement de la tétée du gouter par un yaourt. Et en même temps, j’ai réfléchi aussi à l’introduction de biscuits… Je ne voulais pas faire ça à l’arrache, donc j’ai commencé par le yaourt depuis le mois de juin (3 mois de yaourt au gouter, ça devrait le faire niveau transition !)

J’ai sondé les copines (Oh c’est sale…) ma Caille et Nadège, pour ne pas les nommer, par rapport aux gâteaux.

HEY MEUF ? Tu te souviens quand est ce que t’as commencé les biscuits type boudoir avec Aaron / avec Agathe et Olympe ?
Ma Caille : Pédutou.
Nadège : Je ne sais plus… Mais elles n’avaient pas de dents… 6 / 8 mois je dirais ?

En fait la vraie question pour moi, c’était le sucre. Je ne fais pas une fixette dessus, mais le sucre et les enfants ça ne fait globalement pas bon ménage… Ouais donc si je fais un peu une fixette…
Et puis, sachant que depuis qu’on l’a diversifiée Alix n’a mangé que du fait maison, j’aimerais repousser au plus tard l’introduction de produits très industrialisés.
Ouais j’ai même fait mes yaourts !! Bon elle mange surtout des yaourts du commerce, parce que j’alterne les produits laitiers de vache et de brebis et pour l’instant je ne suis pas une experte non plus ! Mais une chose est sure, je ne veux pas lui donner tout de suite les desserts lactés spéciaux bébé, il y a 10g de sucre pour 100g de produit, donc par pot !!!

Alors, ça + des gâteaux du commerce bourrés de conservateurs…

no.gif
Du coup, en en discutant avec les filles toujours, Nadège m’a dit cette chose qui m’a décomplexée. Ses filles mangent du sucre mais en quantité raisonnable et « contrôlée ».
Je me suis dit qu’au final, si j’essayais de faire les gâteaux d’Alix… Je saurai combien il y a de sucre dedans. Et surtout QUEL SUCRE ! Parce que bon, le sucre blanc hyper raffiné industriel de ouf, etc… No way baby (ouais nan je ne vais pas pousser le vice jusqu’à remettre le même GIF qu’au dessus.)
De toute façon pour mes pâtisseries, je prends minimum du sucre de canne de la Réunion. (Si si la famille.)

Alors je me suis mise en quête de recettes peu sucrées, ou auxquelles j’ôterais du sucre pour faire ma petite tambouille.

Et vous savez quoi ? Alix adore !!!

alix-gateau

… et Etienne aussi !!
« Ils sont très très bons ces gâteaux. »
Comprenez :

« Tu m’en ramènerais bien un de la cuisine s’il te plait mon amour ? »

caro-etienne-food.png

Bref, je vous fait un article spécial recettes pour demain ?! 😀 Allez ! c’est pour moi, c’est cadeau !

*Chef-Kaarotte*

Publicités

Allaitement, beaucoup bon goût !

« Vous le nourrissez ?
– Nan nan je le laisse mourir de faim… »

Ça c’est notre running gag à propos de l’allaitement avec ma Caille. C’est vrai qu’on en croise du professionnel de santé dont les formulations sont maladroites…

L’allaitement donc.
C’est top quand c’est installé.
Moi je commence à trouver ça chouette, maintenant, au bout de 6 semaines.

Quand c’est un premier enfant, on ne sait pas trop à quoi ou à qui se référer. Ma mère ne nous a pas allaités. Enfin, une semaine ou deux maximum. Ce qui n’est pas considéré comme allaiter. On est bien d’accord. Elle m’a toujours dit « ça n’a pas marché. » Alors tu te mets en tête qu’il y a une peut-être une composante génétique, qu’il y a des chances que ça ne fonctionne pas, etc. Après tu te rappelles quand même que ta mère n’était pas faite pour avoir des enfants compte tenu de ses troubles psychiatriques et tu commences à te rassurer. Et puis, quand ton bébé arrive, tu essaies et ça fonctionne !

Au bout de 2 semaines, je ne m’inquiétais plus sur l’efficacité de mon allaitement. Notre bébé prenait du poids correctement. C’est juste que d’énormes crevasses avaient fait leur apparition… Et honnêtement, je comprends totalement les nanas qui décident d’abandonner. J’en ai pleuré. Mon chéri était désemparé. C’est douloureux les crevasses (J’ai trouvé ça plus douloureux que la cicatrisation de l’épisio).
Et là le maitre mot c’est -s’entourer-, surtout ne pas rester seule avec ses doutes, ses questions et surtout avec sa douleur.
Heureusement, ma caille m’a conseillé une position qui l’avait soulagée. Effectivement, ça a été la même chose pour moi.
On m’avait proposé un rdv à la consultation allaitement de la maternité au moment de ma sortie. Une petite ampoule s’était allumée directement : « PRENDS ! ». Grand bien m’en avait pris.
La pédiatre qui m’a reçue a été géniale. Rassurante et elle a bien pris son temps avec moi (1h de rdv…!!!). Il y a plusieurs raisons qui pourraient faire que les crevasses apparaissent : la langue du bébé qui se positionne mal (elle doit faire une petite gouttière), le frein de langue du bébé qui serait trop court, la mise au sein… Dans mon cas, c’était cette dernière. Je ne positionnais pas la tête de mon bébé correctement. Eh ouais. quand on donne le bib’ on vérifie la « vitesse » de la tétine et HOP… Bah quand on met au sein, on interagit avec un petit être. On doit vérifier que sa tête est bien inclinée, pour que notre téton arrive au bon endroit dans son palais, pour que la tétée soit efficace avec une bonne éjection de lait. Mais ça… Personne ne me l’a dit. A posteriori, les puéricultrices avaient toutes l’impression que ce n’était pas mon premier bébé. Elles n’ont pas pris le temps de m’expliquer la mise au sein, ni les différentes positions.
La pédiatre m’a dit quelque chose qui m’a fait déculpabiliser : « On a mal, alors on redoute le moment de la tétée, on se dit « oh non elle veut encore tétée » puis on culpabilise de penser ça, on pense qu’on est une mauvaise mère. »
C’est ça. C’est exactement, précisément ça. Etre une mauvaise mère. Il y a quelque chose de viscéralement ancré « tu nourris bien ton enfant, tu es une bonne mère. » C’est stupide hein, les mamans qui donnent le biberon, ou celles qui allaitent et qui complémentent sont aussi de très bonnes mères. Mais c’est plus fort que toi. Alors quand tu as mal, tu pleures, tu pleures parce que tu as mal et parce que tu culpabilises. Tu DOIS être une bonne mère qui nourrit bien son enfant.
La pédiatre m’a félicitée et m’a même demandé des conseils sur l’écharpe (j’utilise une « Je porte mon bébé », je ferai surement un article sur mon expérience du portage). En plus, elle a écrit en gros dans le carnet de notre fille « Excellente prise de poids » EH OUAIS ! Je suis sortie de la consultation le coeur léger.
Elle m’a aussi dit d’arrêter de noter toutes les tétées, quel sein, les selles de notre fille, etc. Quand tu sors de la maternité, on te dit de tout noter. Pour un 2ème, je ne noterai rien ou moins… Ca m’a fait psychoter beaucoup et ce n’est pas totalement étranger à mes crevasses je pense.

Evidemment, pour moi le choix d’allaiter s’est imposé de lui même. Il y a beaucoup d’allergies dans la famille (gluten pour ma soeur, protéine de lait de vache pour mon frère), du coup, l’allaitement est reconnu comme très positif dans les familles où les allergies sont présentes. Si je peux l’allaiter longtemps, je serai contente.

J’ai appris la semaine dernière qu’un bébé allaité pouvait ne pas faire caca pendant 5 à 7 jours sans que ce ne soit anormal. Il n’y a pas de déchets dans le lait maternel, du coup, le bébé peut tout garder ! Enfin, au dela de 7 jours, il faut quand même consulter. (Punaise j’ai encore réussi à parler de caca dans un article ! Trop forte !)

Au fur et à mesure, tu prends confiance, tu vois ton bébé grandir et grossir. Je n’ai jamais angoissé pour la pesée. Et encore moins maintenant qu’elle fait 5kg. A priori, elle mange bien à la cantine ! 😀

Du coup, rigolade avec les copines 😀
Y’en a qui ne sont pas très grandes mais qui ont de l’humour ! Coucou Cendrine 🙂

kb1kb2

Sur ces bonnes paroles, je m’en vais me reposer pour fabriquer du bon lait bien crémeux pour continuer à « nourrir » ma fille.

*Kaarotte-s’en-va-à-la-stabulation*