L’accouchement THE STORY 2 le retour

Dis ? Tu te rappelles ??? >CLIC<

Bah ouais… Je vous ai raconté celui d’Alix, faut bien que je vous raconte celui de Camille.

Bon déjà spoiler alert… RIEN A VOIR ! Vraiment.

Même hôpital, même salle de naissance (la blague !) mais alors pas du tout la même expérience !!!

Comme je savais ce que c’était les contractions, je gérais. Je soufflais, respirais et réussissais à les faire passer sans hurler ou faire s’arrêter le chéri en voiture (ouais pour Alix je l’avais fait s’arrêter un paquet de fois !). Je ne vous cache pas que j’ai QUAND MÊME eu envie de le buter quand il a pris le dos d’âne sans le voir… Et puis sous le coup du stress, il conduit n’importe comment (Oui mon chéri je vois d’ici ta tête d’outré… Mais il faut que tu le saches. Quand tu es stressé, tu conduis comme un caca.)
On avait Alix à déposer chez les copains avant de pouvoir aller à la maternité donc on ne devait pas perdre trop de temps.
Je voulais la péridurale, et de toute façon, on ne m’a pas vraiment laissé le choix compte tenu de mon premier accouchement rock’n’roll… J’avais l’autorisation d’accoucher par voie basse mais avec recommandation ++++++ de prendre la péri.
Camille était annoncée à 3,5kg donc globalement pas trop de stress du côté de l’équipe médical.

Les contractions ont commencé vers 20h. Du coup, on n’a pas couché Alix. J’ai pris le temps de diner et terminer de me préparer, chronométrer mes contractions, préparer Alix et lui réexpliquer ce qu’on avait déjà expliqué des dizaines de fois avant, la rassurer et lui dire que c’était maintenant. GO GO GO !
Non en vrai, il fallait être zen. Ça ne servait à rien de se stresser, mais il ne fallait pas trainer. « Pour un deuxième ça peut aller plus vite ! »

Evidemment, c’est un coronaccouchement ! AHAH… donc très très étrange comme ambiance. 3 flics qui attendent en bas pour filtrer les entrées. Masques, gel.
Arrivée à l’étage. 21h45. La puéricultrice nous accueille. Voyant que je n’étais pas en souffrance, elle pense que ça va durer et que je vais aller en chambre avant daller en salle de naissance. La sage femme la contredit 15min plus tard « on va directement en salle de naissance hein ça avance bien ! ». Sa tête qui dit « ah bon ? » Et oui… J’étais dilatée entre 4 et 5cm à l’arrivée à la mater. C’est pas parce qu’on ne hurle pas comme un cochon qu’on égorge qu’on n’est pas avancée en dilatation.
La sage-femme a été exceptionnelle et je voulais absolument accoucher avant le changement d’équipe pour être avec elle. Vous me direz… Oh bah ça va l’équipe change à 8h… Ouais… Mais on ne sait jamais combien de temps ça va prendre.

En ce qui concerne la demande de péri, je n’ai pas fait ma warrior comme pour Alix. Je savais que ça allait ralentir le processus mais honnêtement, je préférais garder des forces pour l’accouchement et me sentir moins à plat.

On a eu le droit de porter les masques de rigueur en ces temps de COVID. D’ailleurs, les 3 jours qui ont suivi, je n’ai vu que des hauts de visages. Les gens qui se sont occupés de Camille et moi étaient tous masqués. Les super-héros !!!

J’ai expliqué mes craintes à la sage-femme par rapport à la ventouse, à l’hémorragie, la révision utérine. Globalement, au fait de, si possible, ne pas revivre le même accouchement que pour Alix, même si je n’ai pas été traumatisée. J’ai quand même bien douillé en post-partum.
La sage-femme me rassure en me disant qu’on allait faire notre possible pour que tout se passe pour le mieux. Elle m’a vraiment bien accompagnée, fait changer de position souvent pour aider Camille à descendre. Elle a été très à l’écoute de mon bien-être. Ne m’a jamais imposé d’examen, a toujours respecté mes décisions.

Pour la pose de péridurale, j’explique que je veux bien qu’on me prévienne etc… La sage-femme me dit qu’on va faire un peu de sophrologie pour le temps de la pose. Elle et la puéricultrice ont été vraiment extra. Au risque de me répéter, je n’aurais pas réussi à aussi bien gérer sans elles. La péri posée, met un peu plus de temps que celle pour Alix à faire effet. Mais je comprends rapidement pourquoi. Elle est beaucoup mieux dosée.
Pour Alix, je n’ai absolument rien senti, je ne savais pas quand pousser etc… Là je sentais les contractions mais pas la douleur. Globalement, c’était fatigant mais beaucoup plus gratifiant et rassurant de pouvoir se sentir « en contrôle » de la situation.

La dilatation avançant, j’ai vomi aussi ! OUH YEAH ! J’étais pas au top. Je la bipe, elle arrive tout de suite. Je lui dis que je ne me sens pas bien, que j’ai envie de vomir. Elle chope un haricot, me vire mon masque en moins de 2 et la gerboulade était là. La SF me dit « quand on approche de complète ça arrive parce que l’utérus prend toute la place ». Ouais, j’avais remarqué. LOL
Une fois que j’ai vomi ça allait mieux. Une petite demi heure de poussées, une belle déchirure et Camille était sur mon ventre, TRES CHEVELUE !!! Première chose qu’on s’est dit avec le chéri « WOW ces cheveux !!! »

Bon et la blague aussi. Je dis à ma sage-femme libérale que je sens le bébé bouger ++ et ce jusqu’à l’accouchement hein. Même en salle de naissance je la sentais s’agiter. Ma SF me dit que c’est probablement qu’il y a beaucoup de liquide.
J’ai percé la poche juste après un examen. Je sens du liquide qui coule. OK. Ça a rompu.
On parle de la quantité de liquide etc. Mais il y a le bébé qui bloque encore l’entrée. Je me dis qu’il reste probablement du liquide.
AHAH… Quand la sage-femme a sorti Camille, on a entendu un gros VLOUUUUF et j’ai inondé les pieds de cette gentille dame qui ne s’attendait pas à autant de liquide je crois. On a eu un petit rire partagé « eh bah en effet, y’avait beaucoup de liquide !!! »

Camille me regarde avec des petits yeux complètement incrédules. On prend le temps de faire connaissance et la SF s’occupe d’attendre le placenta, et me recoudre.
Elle a pris une bonne heure pour me recoudre, pris le temps de faire les choses correctement. Pendant ce temps, Camille avait déjà trouvé le chemin du sein. Et plus d’1 mois plus tard ça se confirme : C’est une GOULUE ! La puéricultrice était sortie et quand elle est revenue elle dit à Camille « eh bah tu es déjà au sein toi ??? »

Bref, j’ai accouché pendant le confinement !

*Kaarotte*

La chambre du bébé

On a une petite tradition avec ma Caille, c’est elle qui détapisse la chambre de mes enfants. Ouais à partir de 2 c’est une tradition ! Et la tradition s’arrêtera là, même si mon chéri n’arrête pas de faire des blagues à base de « ce sera pour le prochain ».

AHAH NON !

My périnée, my décision 

No No No GIF

Donc cette enfant n’a pas dérogé à la règle.
Nous avons donc détapissé la magnifique chambre bleue (Oh quel dommage si ça avait été un garçon… AHAH RE-NON !)

A grand renfort de décolleuse à papier peint qu’on a bien appréciée d’ailleurs !

IMG_0787

Ma Caille de toute beautayyyy dans mon t-shirt de peinture qui accepte d’apparaitre à visage découvert pour moi (c’est elle qui a dit !).

Bon… On a quand même réussi à enlever des lés entiers sans les déchirer. On a songé un instant à les revendre sur le bon coin, mais c’était avant le connard-aux-virus.

L’annonce aurait donné un truc du genre :

Vends Lé papier peint, très peu servi. 1€. Paiement en espèces. A retirer sur place uniquement. Possibilité de le voir porté sur demande.

Vous imaginez bien qu’on était jeunes et insouciantes… Ah oui j’étais très enceinte aussi.

11B0DBE8-5466-42B1-8E96-8EE5014F4B33

Bon comme à chaque fois que je suis avec ma Caille, au téléphone ou en vrai, on pète un pOtit câble… Du genre, chanter à tue-tête des chansons plus ou moins désuètes (ouais ça dépend de ta mentalité). Francis Lalanne peut revenir au goût du jour les gars. Oui on connait les spice girls et les L5 par coeur ET ALORS ? Ça te fait un machin ?

Bon bref… Revenons à nos moutons-lés.

La vapeur de colle nous montant grave légèrement au cerveau. On a revisité une oeuvre classique de Vermeer. La jeune fille à la perle, aka La Joconde du nord.

IMG_0792

Je vous présente, Kaarotte, la Joconde de l’Ouest (QUI A DIT « A L’OUEST » !!! Je vous entends !)

IMG_0791

Et puis on a chanté fort, très très fort sur du OLDELAF  Clic sur le nom du monsieur pour entendre la chanson en question.

(Je vous épargne la notre de vidéo ! Sauf contre grosse somme d’argent !)

Et ma Caille en a fait un joli dessin

IMG_0848

 

*Caille et Kaarotte, entreprise de détapissage et entertaineuses*

AOU

AOU ou Artère Ombilicale Unique : kessessé ?
Dans le cordon ombilical, il y a normalement 2 artères et 1 veine. Les artères éliminant les déchets du bébé vers le placenta et la veine alimentant le bébé en nutriments et oxygène. Dans le cas d’une AOU, il n’y a qu’une artère et une veine. Ce qui induit parfois un retard de croissance mais qui peut parfois être un marqueur d’autres complications.

A l’écho morpho du 5ème mois, on nous a détecté une AOU.
La croissance est correcte, mais avec un petit périmètre crânien. Le bébé est dans les 35ème percentiles sauf le BIP qui est aux 10ème percentiles.
Evidemment, GROS STRESS. Même si le maïeuticien a été rassurant sur le compte rendu et de vive voix, je n’ai pas pu m’empêcher de flipper comme une tarée.

J’ai déchaîné les flammes des internets pour trouver un maximum d’informations dans tous les sens, forums de mamans, sites médicaux (Non… pas doctissimo !!!).

Quand tu consultes internet, tu flippes évidemment puisqu’on t’expose toutes les pathologies associées allant de « c’est rien » à « c’est une trisomie 18, ton bébé va mourir in utero entre le 6ème et le 9ème mois ».

Evidemment, un des marqueurs de la trisomie est un petit périmètre crânien.
Evidemment, notre bébé n’a aucun marqueurs de malformation.
Mais évidemment, une femme enceinte étant très rationnelle (non !) et moi encore plus… J’ai pleuré pendant 48H quasiment non-stop sans possibilité de me calmer.

J’ai eu le droit à des réactions de type « Mais tu t’inquiètes pour rien » ou « Mais pourquoi t’es allée voir sur internet ? »… (Euh… Vraiment ?) et des « Il FAUT que tu te calmes c’est pas bon pour le bébé. »
Ouais… Et une maman en prison pour meurtre sur la personne qui lui sort ces débilités, c’est pas bon non plus… Donc si tu n’as rien de rassurant ou de constructif à me dire… Tais-toi.
Heureusement, j’ai eu des réactions vraiment touchantes et rassurantes de gens qui m’ont dit « Je te comprends. C’est normal que tu sois angoissée. T’en fais pas. Ça va aller. » ou « Moi aussi je suis allée regarder quand j’ai fait mes échos. C’est naturel comme réaction. »

Le jeudi suivant l’écho morpho, j’avais rdv avec ma sage-femme. Elle a été très rassurante sur les résultats de l’échographie et le fait que ce n’est qu’une condition particulière et pas nécessairement une source d’inquiétude. La surveillance acrue étant  préconisée pour écarter toute malformation.
Elle connait bien la gynéco qui fera l’écho morpho de contrôle et elle m’a confirmé ce que je pensais : c’est une spécialiste en diagnostique anté-natal donc habituée à travailler avec un matériel performant et à qui je pourrai poser toutes les questions nécessaires pour lever mes angoisses.
Ma sage-femme a été vraiment très rassurante dans son analyse de la situation et n’a pas été du tout culpabilisante. Elle m’a au contraire rassurée sur le besoin irrationnel de la femme enceinte d’aller chercher l’information qui lui manque.

Ensuite j’ai eu l’écho de contrôle morphologique 1 mois après la première et roulement de tambour… La gynécologue m’a dit « oh mais faut pas angoisser, moi quand j’ai vu le dossier je me suis demandé pour quoi on demandait une écho de contrôle… » OK…
Et en effet, le bébé a récupéré de manière spectaculaire. On a maintenant un fémur dans les 95ème percentiles… A savoir, on a un deuxième grand bébé.

Echo 3ème trimestre, toujours pas de souci. Bébé revenu dans la norme avec un milieu de courbe tout à fait normal. Le maïeuticien re-vérifie tous les éventuels marqueurs, vessie, reins, corps calleux… On nous annonce un bébé à 3,5kg.

Je devais faire une dernière écho avec monitoring mais jamais reçu la convocation !

Camille est arrivée le jour de son terme, en pleine santé, sans malformation ni souci apparent et pesant… 4,3kg.
RIP mon périnée…

*Kaarotte et son bébé AOU*